/news/society
Navigation

117 300 $ pour aider les enfants handicapés

Gilbert Arsenault, vice-président, région de Québec, Gestion privée Desjardins, Jacques Tanguay, président de la Fondation Maurice Tanguay, et Sylvain Thériault, vice-président et directeur général de Gestion privée Desjardins.
Photo Amélie Deschênes Gilbert Arsenault, vice-président, région de Québec, Gestion privée Desjardins, Jacques Tanguay, président de la Fondation Maurice Tanguay, et Sylvain Thériault, vice-président et directeur général de Gestion privée Desjardins.

Coup d'oeil sur cet article

Les clients de Gestion privée Desjardins ont gardé les yeux sur la balle, mais surtout sur la cause, lundi, au Club de golf Royal Québec, alors que le tournoi au profit de la Fondation Maurice Tanguay a permis d’amasser 117 300 $ pour aider les enfants handicapés.

Gestion privée Desjardins avait réuni, pour l’occasion, 272 joueurs qui ont pris part à la 2e édition de cet événement visant à « redonner à la communauté », explique Gilbert Arsenault, vice-président, région de Québec, Gestion privée Desjardins, plus précisément en soutenant la mission de la Fondation Maurice Tanguay.

Car c’est grâce aux dons provenant de tels événements caritatifs, ainsi qu’aux sommes amassées, notamment lors du tirage de la Maison Tanguay, du tournoi des Anciens Nordiques et du défi sportif l’Ultime Conquête, que la Fondation peut venir en aide aux enfants handicapés et aux familles dans le besoin de tout l’est du Québec.

Des milliers de demandes

Chaque année, la Fondation redistribue de 2,5 à 3 M$ et reçoit des milliers de demandes qui témoignent « qu’il y a encore beaucoup à faire chez nous », affirme le président de la Fondation Maurice Tanguay, Jacques Tanguay.

La philanthropie faisant partie de l’ADN de Desjardins, c’est une fierté pour Gestion privée Desjardins de « s’associer à une cause en laquelle on croit », selon M. Arsenault. Cette dernière gère 8,5 milliards d’actifs au Québec et elle a été proclamée, pour une deuxième année consécutive, « Meilleure société de gestion privée au Canada en 2017 ».

Charles Tanguay, d’Ameublements Tanguay, Réal Bourdeau, de Constrobourg, Nathalie Langevin, du Journal de Québec et TVA Québec, et Pierre Tremblay, de JD Alfa Romeo de Boischatel.
Photo Amélie Deschênes
Charles Tanguay, d’Ameublements Tanguay, Réal Bourdeau, de Constrobourg, Nathalie Langevin, du Journal de Québec et TVA Québec, et Pierre Tremblay, de JD Alfa Romeo de Boischatel.
Benoit Jobin, de la Salle Albert-Rousseau, Ichrak Zahar, d’Ameublements Tanguay, Nathalie Langevin, du Journal de Québec et TVA Québec, et Pierre Villeneuve, du Journal de Québec.
Photo Amélie Deschênes
Benoit Jobin, de la Salle Albert-Rousseau, Ichrak Zahar, d’Ameublements Tanguay, Nathalie Langevin, du Journal de Québec et TVA Québec, et Pierre Villeneuve, du Journal de Québec.
Éric Grondin, de la Caisse Desjardins Des Rivières, Maxime Dion, de MS Solutions, Nicolas Racine, de Voyages Laurier Du Vallon, et Jean-Marc Savard d’Auvents St-Laurent.
Photo Amélie Deschênes
Éric Grondin, de la Caisse Desjardins Des Rivières, Maxime Dion, de MS Solutions, Nicolas Racine, de Voyages Laurier Du Vallon, et Jean-Marc Savard d’Auvents St-Laurent.
Normand Laroche, pharmacien, Michel Beaulieu, de Platine communication, Éric Bélanger, joueur de hockey à la retraite et François Bergeron, de la Caisse Desjardins de Charlesbourg.
Photo Amélie Deschênes
Normand Laroche, pharmacien, Michel Beaulieu, de Platine communication, Éric Bélanger, joueur de hockey à la retraite et François Bergeron, de la Caisse Desjardins de Charlesbourg.