/news/politics
Navigation

Le voile intégral s’invite dans la partielle de Louis-Hébert

La candidate libérale dans Louis-Hébert, Ihssane El-Guernati
Photo Daniel Mallard La candidate libérale dans Louis-Hébert, Ihssane El-Guernati

Coup d'oeil sur cet article

Le premier ministre Philippe Couillard a dû rectifier le message du Parti libéral, après que sa candidate dans Louis-Hébert se soit portée à la défense du voile intégral lors des cérémonies d’assermentation.

 

En 2015, Ihssane El-Guernati a appuyé sur Facebook Zonera Ishaq, qui demandait à participer à la cérémonie d’assermentation canadienne vêtue d’un voile intégral. L’histoire était devenue un enjeu électoral dans le cadre des élections fédérales.

En entrevue au FM93 vendredi matin, la candidate libérale a refusé de renier ses positions passées ou de se prononcer contre le vote à visage couvert au moment des élections provinciales. «Pour la liberté de religion, la liberté de pratique, je veux garder cette liberté-là», a-t-elle affirmé.

Contradictions

La position de la candidate libérale entre pourtant en contradiction avec celle du gouvernement Couillard, comme l’a rappelé le premier ministre à Val-d’Or vendredi. «La Cour suprême a statué sur la question du serment de citoyenneté. Ce qu’elle a dit, c’est ‘‘il faut découvrir le visage pour s’identifier’’ et c’est ce qui doit être fait», a souligné Philippe Couillard.

Idem pour le vote lors des élections. «Pour les élections provinciales, il y a des lois, ils doivent se montrer le visage», a également rappelé la ministre de l’Immigration, Kathleen Weil.

Un «malaise», selon la CAQ

Pour le député caquiste Simon Jolin-Barrette, le premier ministre doit «rappeler à l’ordre» sa candidate.

«Quel signal la candidate libérale envoie-t-elle en félicitant ce comportement controversé?», a pour sa part demandé le candidat péquiste dans Louis-Hébert, Normand Beauregard.