/news/society
Navigation

Saint-Louis-du-Ha! Ha! dans le livre Guiness

Les exclamations dans son nom lui valent un record

Saint-Louis-du-Ha! Ha! est la municipalité au monde qui a le plus de points d’exclamation dans son appellation.
Photo courtoisie Saint-Louis-du-Ha! Ha! est la municipalité au monde qui a le plus de points d’exclamation dans son appellation.

Coup d'oeil sur cet article

Le village de Saint-Louis-du-Ha! Ha!, dans le Bas-Saint-Laurent, voit son nom dans l’édition 2018 du livre Guinness des records en raison des deux points d’exclamation que l’on y trouve.

Ce n’est pas la première fois que Saint-Louis-du-Ha! Ha! attire la curiosité pour son appellation pour le moins originale.

« C’est fréquent de voir des touristes s’arrêter l’été pour se prendre en photo devant la pancarte de la municipalité », dit Gratien Ouellet, directeur général de la municipalité d’un peu plus de 1000 habitants.

Une petite recherche sur Google Images achève de nous convaincre que les touristes sont nombreux à publier des photos qui démontrent qu’ils sont passés par ce village au nom peu commun situé dans la région du Témiscouata.

Un cul-de-sac

Le nom unique de la municipalité figurera à la page 161 du célèbre livre Guiness pour le record qui se nomme « Le plus de points d’exclamation dans le nom d’une municipalité. »

Le nom du village viendrait du fait que le « haha » en français signifie un cul-de-sac, en référence à la courbe prononcée du lac Témiscouata non loin du village qui forçait les voyageurs à faire un portage de 80 km. La légende veut aussi que des explorateurs, apercevant depuis les hauteurs le splendide lac Témiscouata, se soient écriés : « Ah ! Ah ! Voici le lac ! »

On peut y lire qu’il y a d’ailleurs très peu de noms de municipalités composés de points d’exclamation, comme Westward Ho! et, pendant une brève période, Hamilton! en Ohio, mais aucun ne présente deux points d’exclamation.

« Cette catégorie d’enregistrement particulière nous a été signalée par l’un de nos consultants indépendants », a indiqué Elizabeth Montoya, responsable des communications au Guinness World Records North America.

« C’est sûr que ça ne peut pas nuire à la visibilité du village », a dit en riant le directeur général.

La présence de points d’exclamation dans le nom de sa municipalité ne lui nuit pas dans son travail au quotidien, si ce n’est qu’il a fallu les retirer, par exemple, pour le nom du site internet de Saint-Louis-du-Ha! Ha!