/news/provincial
Navigation

Gosselin ridiculise le poids politique de Labeaume

Le chef de Québec 21, Jean-François Gosselin
Photo Daniel Mallard Le chef de Québec 21, Jean-François Gosselin

Coup d'oeil sur cet article

Le candidat à la mairie Jean-François Gosselin a ridiculisé le maire sortant qui demande un «mandat fort» pour garder son poids politique et rivaliser avec Montréal, affirmant que la ville se portera bien aussi sans Régis Labeaume.

«S’il n’est pas réélu, la ville va mourir? Je trouve ça insultant pour les citoyens de Québec, pour les élus, pour les commerçants et pour la population en général. Ça allait bien à Québec, ça va continuer de bien aller», a-t-il affirmé, soutenant que c’est en raison des gens de Québec que la ville va bien.

Le chef de Québec 21 soutient que la Ville de Québec allait bien avant l’arrivée au pouvoir de Régis Labeaume et qu’elle ira bien également après son départ.

Il a donné l’exemple du court mandat d’Andrée Boucher qui avait réussi à avoir du poids politique même si elle était indépendante.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.