/news/politics
Navigation

Des territoires pourront se soustraire à l’exploitation pétrolière

Philippe Couillard en fait l’annonce au congrès de la FQM

Le premier ministre Philippe Couillard s’est montré rassurant sur la question des hydrocarbures, jeudi, en ouverture du congrès de la FQM.
Photo Simon Clark Le premier ministre Philippe Couillard s’est montré rassurant sur la question des hydrocarbures, jeudi, en ouverture du congrès de la FQM.

Coup d'oeil sur cet article

Les municipalités pourront «soustraire» leurs territoires à «l’exploitation et à l’exploration pétrolière», s’est engagé Philippe Couillard devant la Fédération québécoise des municipalités (FQM).

Le premier ministre s’est montré rassurant sur la question des hydrocarbures, jeudi, en ouverture du congrès de la FQM.

Le premier ministre Philippe Couillard s’est montré rassurant sur la question des hydrocarbures, jeudi, en ouverture du congrès de la FQM.
Photo Simon Clark

«Je ne veux pas passer à l’histoire comme le premier ministre qui aura facilité l’exploitation des hydrocarbures au Québec», a-t-il statué d’entrée de jeu.

«Énormes barrières»

Dans une volonté de dresser «d’énormes barrières entre un projet que quelqu’un pourrait avoir et sa réalisation», M. Couillard souhaite ajouter le poids des municipalités à ses règlements sur les hydrocarbures et la protection de l’eau potable.

«Je veux que ce soit vous qui ayez la capacité de décider dans vos territoires», a-t-il lancé.

«Comme c’est le cas pour le secteur minier, je prends l’engagement qu’il vous sera possible — une fois qu’on se sera rapidement entendu sur les OGAT [orientations gouvernementales en aménagement du territoire] — de soustraire vos territoires à l’exploitation et à l’exploration pétrolière. Ce sera fait», a-t-il déclaré.

De quoi réjouir le président de la FQM, qui n’était toutefois pas en mesure de préciser de quelle façon cette annonce s’appliquera.

«Ça reste à définir. Je ne pense pas qu’on puisse soustraire l’ensemble des territoires. Mais les milieux pourront décider», a commenté Richard Lehoux.

Le premier ministre Philippe Couillard en compagnie du président de la FQM, Richard Lehoux.
Photo Simon Clark
Le premier ministre Philippe Couillard en compagnie du président de la FQM, Richard Lehoux.

 

Fini, le «Far West»

Le premier ministre assure s’être doté du «cadre réglementaire le plus sévère en Amérique du Nord» dans ce domaine.

«Avant, c’était le Far West», a plaidé M. Couillard, qui a réitéré l’ouverture de son gouvernement à «améliorer» ses nouveaux règlements.

Le maire de Québec, Régis Labeaume, et le premier ministre Philippe Couillard.
Photo Simon Clark
Le maire de Québec, Régis Labeaume, et le premier ministre Philippe Couillard.

 

«Je pense que c’est un très grand pas dans la bonne direction», a réagi M. Lehoux, qui a exprimé de vives inquiétudes face aux récentes normes gouvernementales permettant notamment des forages à 150 mètres d’une résidence.