/news/health
Navigation

«Je n'ai besoin que d'un rein pour vivre»

Janie Boulianne Gref
Capture d'écran, TVA Nouvelles Janie Boulianne Gref

Coup d'oeil sur cet article

ASCOT CORNER – Janie Boulianne Gref souffre d'insuffisance rénale. Si la vie semble en apparence lui sourire, elle est dans les faits en attente du don qui lui permettra de vivre.

La jeune femme d'Ascot Corner est confrontée à la maladie depuis deux ans. Elle se retrouve aujourd'hui sous les projecteurs. Depuis deux ans, elle a entrepris une carrière de mannequin. C'est la maladie et sa persévérance qui l'ont conduite jusque-là.

«En sortant de l'hôpital, j'avais l'impression d'être déshumanisée, d'avoir un gros cathéter, d'être un gros cathéter», a-t-elle dit jeune en entrevue avec TVA Nouvelles.

À l'âge de 31 ans, Janie croyait a priori avoir une mauvaise grippe. Lorsqu'elle est allée consulter son médecin, le diagnostic était beaucoup plus sombre. Elle a appris qu'elle souffrait d'insuffisance rénale.

Jusqu'ici, 2300 heures ont été consacrées à sa dialyse, au moins 340 jours sur deux ans où tout a été difficile. Elle rêve du jour où le téléphone sonnera pour lui annoncer qu'elle subira la greffe d'un rein. «C'est incroyable de se dire que si je n'ai pas la greffe, je devrai faire mes adieux plus vite que je pensais», a-t-elle dit.