/news/politics
Navigation

Le ministère de l’Immigration n’a étudié aucune demande reçue en ligne en un an

La Protectrice du citoyen, Marie Rinfret
Photo d'archives, Agence QMI La Protectrice du citoyen, Marie Rinfret

Coup d'oeil sur cet article

Le nouveau site web lancé par le gouvernement Couillard pour traiter les demandes d’immigration ne remplit pas ses promesses alors qu’aucune candidature reçue en ligne n’a été étudiée en plus d’un an, dévoile la protectrice du citoyen.

« Au 31 mars 2017, soit plus d’un an après la mise en place de ce portail, le ministère n’avait pas encore entrepris le traitement des demandes reçues en ligne », affirme Marie Rinfret dans son plus récent rapport déposé jeudi.

Inquiétude

« Le nombre total de demandes en attente de traitement relativement à ce programme, y compris celles soumises avant l’implantation du portail, s’élevait à 31 378 », ajoute-t-elle.

La protectrice s’inquiète pour « les personnes candidates », car « l’immigration est un projet de vie assorti de frais considérables » qui peut être « compromis par un traitement administratif inadéquat ou par une décision erronée ».

Délais

Au 31 mars 2017, le ministère de l’Immigration indiquait que « ce sont les demandes soumises avant le 31 décembre 2015 en format papier qui sont présentement en traitement ou en attente de traitement ».

Québec disait que « Mon projet Québec étant un nouveau système, les délais de traitement moyens ne sont pas encore disponibles ».