/news/provincial
Navigation

Lien entre l'attentat de la Mosquée et les «radios poubelles»: Guérette s'excuse au nom d’une de ses candidates

Anne Guérette a dû s’excuser mardi matin pour un vieux statut Facebook d’une de ses candidates qui a fait un lien entre l’attentat à la Grande Mosquée et les «radios poubelles» de Québec.
Photo Stevens LeBlanc Anne Guérette a dû s’excuser mardi matin pour un vieux statut Facebook d’une de ses candidates qui a fait un lien entre l’attentat à la Grande Mosquée et les «radios poubelles» de Québec.

Coup d'oeil sur cet article

Anne Guérette a dû s’excuser mardi matin pour un vieux statut Facebook d’une de ses candidates qui a fait un lien entre l’attentat à la Grande Mosquée et les «radios poubelles» de Québec.

Le 30 janvier dernier, quelques heures après la tuerie, Michèle Dumas-Paradis, candidate de Démocratie Québec (DQ) dans Chute-Montmorency-Seigneurial, a écrit ce statut Facebook exhumé par le 93.3 FM.

«Climat malsain à Québec avec les radios poubelles qui propagent des messages de haine, de division et de violence. Ce n’est certainement pas étranger à l’attaque de la mosquée de Sainte-Foy par un jeune homme qui répandait sur sa page Facebook des messages haineux que certains animateurs de radio encouragent à Québec depuis assez longtemps».

Interrogée à savoir si elle endossait ces propos, la chef de Démocratie Québec (DQ) a répondu ceci : «Mme Paradis a rédigé ça le lendemain ou le jour même (de la tragédie). Donc, sur le coup de l’émotion, a-t-elle expliqué. Elle a des amis dans la communauté musulmane. Elle était émotive. Ses mots ont dépassé sa pensée. Mme Paradis est une femme de respect et de tolérance.»

Malgré ça, Mme Guérette a soutenu que sa candidate «a toute (sa) confiance» pour porter les couleurs de DQ. «Peut-être que ça a blessé des gens. Je m’en excuse en son nom (...) Elle (Mme Dumas-Paradis) a peur. Elle a cherché des coupables à court terme. Il n’y a pas un seul coupable. C’est un ensemble de choses», a-t-elle ajouté.

Anne Guérette a par ailleurs précisé qu’elle n’aimait pas l’expression «radios poubelles (qu’on) devrait bannir ça de note vocabulaire».

 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.