/sports/hockey
Navigation

Merci aux Hawks et au Lightning

SPO-HKO-HKN-TAMPA-BAY-LIGHTNING-V-NEW-YORK-ISLANDERS
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Miser sur les prometteurs Oilers d’Edmonton semblait être la meilleure stratégie avant le début de la saison. Connor McDavid, Leon Draisaitl, un club que plusieurs voient comme aspirant aux grands honneurs...

Mais avec une semaine d’écoulée à la campagne, les meneurs du Pool national de hockey sont ceux qui ont opté pour une stratégie différente. Les Blackhawks de Chicago ont particulièrement la cote parmi les membres du top 10. Un choix qui leur a permis d’engranger de précieux points tôt dans la campagne : les Hawks ont joué quatre matchs (avant vendredi), en ont remporté trois et en ont perdu un en surtemps.

À l’inverse, les Oilers d’Edmonton ne connaissent pas un début d’année aussi explosif qu’anticipé. Connor McDavid et son coup de patin ont ébloui la planète hockey dès la première soirée d’activité, mais ses quatre points le placent pour l’instant en dehors du top 50 de la Ligue.

Quant à Leon Draisaitl, il est pour le moment devancé par les Nikita Kucherov et Mark Scheifele. Avec la blessure à l’œil qui l’afflige depuis quelques jours, ceux qui l’ont sélectionné dans la deuxième catégorie risquent de prendre un peu de retard. Mais évidemment, il est beaucoup trop tôt pour jeter l’éponge (et effectuer l’un des cinq échanges permis durant la saison...)

Stamkos, comme si de rien n’était

Il y a quelques jours, sélectionner Steven Stamkos constituait un choix osé. Le marqueur du Lightning de Tampa Bay a pris part à seulement 17 matchs l’an dernier. Dur de prédire s’il allait rapidement retrouver sa touche.

Mais en ce début d’année, le Lightning joue bien son rôle de puissance offensive, avec une moyenne de 4,5 buts par rencontre. Et avec 6 points, Stamkos y est pour quelque chose. L’équipe compte quatre joueurs dans le top 25 des pointeurs, dont le jeune Brayden Point. Les poolers qui ont opté pour Kucherov (7 points) et Stamkos pourraient se maintenir près de la tête pendant de longues semaines.

Surtout s’ils ont aussi choisi le Lightning dans l’Association de l’Est. C’est, après une semaine dans la saison, l’un des « tours du chapeau » dans le PNH.


Inscrivez-vous au Pool national de hockey en cliquant ici.