/weekend
Navigation

Pagnol en trois temps

Nicolas Pagnol
Photo courtoisie Nicolas Pagnol

Coup d'oeil sur cet article

Les amateurs du célèbre auteur, dramaturge et cinéaste français Marcel Pagnol en auront pour leur argent avec Dans l’univers de Marcel Pagnol : du théâtre au cinéma.

Du moins, c’est ce que leur promet son petit-fils Nicolas, l’un des concepteurs de ce spectacle qui sera présenté dans six villes de la province, à compter du 22 octobre.

Au menu : une pièce de théâtre, Jules et Marcel, qui met en lumière les correspondances de Marcel Pagnol et de l’acteur Jules Raimu, la projection de la version restaurée du film Marius, dans lequel on peut voir Raimu à l’œuvre, ainsi qu’une causerie avec Nicolas Pagnol, un homme qui consacre sa vie à la diffusion du travail de son grand-père, décédé en 1974.

« Je me considère comme un passeur de mémoire, avec tout ce que ça comporte : je restaure ses films, j’écris des livres, je donne des conférences, je crée des produits dérivés », nous a-t-il expliqué, lors d’un entretien téléphonique.

Bien qu’il soit grandement impliqué dans le projet, Nicolas Pagnol a tenu à souligner que c’est la productrice Isabelle Longnus, qui vit au Québec, qui lui a suggéré de monter un spectacle conçu spécialement pour le public d’ici.

« C’est elle qui me disait que nous devrions faire quelque chose autour de Marcel, au Québec, puisque les gens, là-bas, l’adorent, a-t-il raconté. Elle avait raison. »

Une amitié unique

C’est un peu grâce à elle, donc, si le public d’ici pourra découvrir Jules et Marcel, pièce qui a vu le jour en France en 2009. Dans cette nouvelle version (un peu écourtée), ce sont les artistes marseillais Fred Achard et Christian Guérin qui incarneront les rôles-titres, tandis que le comédien québécois Raymond Cloutier jouera celui du narrateur.

Selon Nicolas Pagnol, qui signe la mise en scène de la pièce, c’est la grande qualité de ses textes qui lui a permis d’être présentée durant quelques années, dans l’Hexagone.

« Marcel est un très grand auteur et dans sa correspondance, il a le même style que dans son œuvre. Il écrit avec autant de brio. Raimu, quant à lui, a un caractère impossible et ses lettres sont explosives », a-t-il souligné, précisant que la pièce, adaptée par Pierre Tré-Hardy, a été créée à partir de lettres authentiques.

« On voyage dans le théâtre, dans le cinéma, dans l’amitié, en Provence, des coups de gueule, des réconciliations, une mauvaise foi de Raimu incroyable, on rigole, on pleure, a-t-il ajouté avec passion. On assiste à leur vie, par le petit trou de la serrure. C’est magnifique ! »

Dans l’univers de Marcel Pagnol : du théâtre au cinéma visitera quelques villes, dont Gatineau, Montréal et Québec à compter du 22 octobre. Toutes les dates à l’adresse productionsmartinleclerc.com.


Les 29 octobre et 5 novembre, au Théâtre Outremont, seront projetés les films Marius, Fanny, César, Les lettres de mon moulin, La femme du boulanger et Topaze. Plus d’informations à l’adresse theatreoutremont.ca.