/news/currentevents
Navigation

Le comportement de Gilles Parent était devenu «toléré»

Le comportement de Gilles Parent était devenu «toléré»
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

Les propos, gestes et remarques déplacées de Gilles Parent étaient devenus «tolérés», voire même banalisés, selon plusieurs sources contactées par Le Journal.

« Il y a un fond d’acceptation, une tolérance. C’était comme normal. C’est Gilles, il est comme ça, raconte une source qui a côtoyé l’animateur à la radio. Son comportement déplacé étant devenu banal tellement il était omniprésent. »

Même l’animateur-vedette, appelé à réagir, jeudi, a fait référence à un climat d’acceptation dans le domaine, en admettant que « ce n’est pas toujours élégant ».

« Les gens de Cogeco à Québec sont tellement habitués des agissements de Gilles qu’avec les années, ça s’est banalisé. Il est célèbre, les femmes ne veulent pas le confronter, et le classique : si une femme se plaint elle “over-react” ou “c’est juste des jokes voyons...”, a indiqué, Jessica Normand, une ex-employée.

« Les gens de Cogeco à Québec sont tellement habitués des agissements de Gilles qu’avec les années ça s’est banalisé », a affirmé son ex-collègue Jessica Normand.
courtoisie
« Les gens de Cogeco à Québec sont tellement habitués des agissements de Gilles qu’avec les années ça s’est banalisé », a affirmé son ex-collègue Jessica Normand.

Une autre animatrice qui a côtoyé Gilles Parent a aussi raconté comment un événement survenu devant témoin l’avait indisposée sans que personne ne réagisse.

L’animateur avait tenté de l’aider à éponger du vin qui était malencontreusement tombé sur ses cuisses lors d’un souper d’équipe.

« Il a tenté de m’essuyer l’entrejambe, a-t-elle raconté. Je l’ai reviré de bord devant public. Tout le monde a ri parce qu’il est “big” et qu’ils ne voulaient pas se le mettre à dos. Cette fois-là j’étais plus vieille et j’étais plus à même de le repousser.”

Propos grossiers

Même après le dépôt de la plainte auprès des ressources humaines en 2016, Gilles Parent a continué à tenir des propos grossiers comme le raconte cette autre ex-employée qui ne voulait pas être identifiée.

« Lors d’un party de Noël, il m’avait dit : “Hey salut, écoute, t’es vraiment belle ce soir, je voulais te le dire”. Avant d’ajouter, “J’aimerais mieux te le dire maintenant que te le dire à deux heures du matin quand je vais te demander dans un coin de me sucer” », a raconté celle-ci qui n’a pas porté plainte.

Catherine Desbiens dit avoir gardé le silence puisqu’elle était apeurée des possibles conséquences d’une dénonciation sur sa carrière.

« Ma première crainte c’était de perdre ma job, ma deuxième c’était que tout le monde me juge », dit celle qui « va beaucoup mieux » maintenant.

« Moi j’ai vécu ça, mais j’aimerais pas qu’une petite fille naïve de début vingtaine le vive comme moi je l’ai vécu », a-t-elle conclu.

Une longue carrière

  • 1985-1990 : Gilles Parent anime et produit Le Zoo, sur les ondes du FM93
  • 1990 : Il crée et anime La Jungle, sur les ondes de Radio Énergie (CHIK)
  • 2001 : Il déménage à CHOI Fm et y anime Le Retour de Gilles Parent
  • 2007 : Gilles Parent revient au FM93 et poursuit l’animation du Retour de Gilles Parent
  • 2014 : Il lance sa propre radio M FM 102,9, antenne à laquelle il animait une émission musicale jusqu’au mois de juin dernier.