/news/provincial
Navigation

Guérette promet une subvention pour l’achat de vélo électrique

La chef de Démocratie Québec, Anne Guérette, souhaite faire de Québec «une ville cyclable».
PHOTO JEAN-FRANÇOIS DESGAGNÉS La chef de Démocratie Québec, Anne Guérette, souhaite faire de Québec «une ville cyclable».

Coup d'oeil sur cet article

La candidate à la mairie Anne Guérette promet une subvention de 250$ aux citoyens qui s’achèteront un vélo électrique.

La chef de Démocratie Québec souhaite faire de Québec «une ville cyclable». Il est difficile de rouler à vélo à Québec en raison de ses nombreuses côtes, convient Mme Guérette. Elle veut ainsi donner un coup de main aux citoyens afin qu’ils puissent s’acheter des vélos électriques.

«On s’engage à donner un avantage financier pour l’achat de vélo électrique et pour un moteur», a indiqué la candidate.

Dès la première année de son mandat, ce sont 250 000$ qui seront alloués à cette nouvelle mesure, ce qui pourra aider 1000 cyclistes financièrement. Un vélo électrique se détaille environ 1500$.

«On pense que c’est préférable d’encourager les gens à s’acheter un vélo électrique pour franchir la haute ville et la Basse-Ville, a-t-elle mentionné. On va investir là dedans avec un programme de subvention». Le programme sera réévalué selon l’engouement.

6 millions $ de plus

Mme Guérette veut également accélérer l’aménagement du réseau cyclable, promettant de multiplier les bandes cyclables plus sécuritaires. Le parti compte ajouter six millions $ à la vision vélo de la Ville de Québec. Un montant de 9 millions $ déjà est prévu au budget pour les prochaines années. Si Démocratie Québec est élu, ce montant sera rehaussé à 15 millions $.