/news/provincial
Navigation

Guérette promet une subvention pour l’achat de vélo électrique

La chef de Démocratie Québec, Anne Guérette, souhaite faire de Québec «une ville cyclable».
PHOTO JEAN-FRANÇOIS DESGAGNÉS La chef de Démocratie Québec, Anne Guérette, souhaite faire de Québec «une ville cyclable».

Coup d'oeil sur cet article

La candidate à la mairie Anne Guérette promet une subvention de 250$ aux citoyens qui s’achèteront un vélo électrique.

La chef de Démocratie Québec souhaite faire de Québec «une ville cyclable». Il est difficile de rouler à vélo à Québec en raison de ses nombreuses côtes, convient Mme Guérette. Elle veut ainsi donner un coup de main aux citoyens afin qu’ils puissent s’acheter des vélos électriques.

«On s’engage à donner un avantage financier pour l’achat de vélo électrique et pour un moteur», a indiqué la candidate.

Dès la première année de son mandat, ce sont 250 000$ qui seront alloués à cette nouvelle mesure, ce qui pourra aider 1000 cyclistes financièrement. Un vélo électrique se détaille environ 1500$.

«On pense que c’est préférable d’encourager les gens à s’acheter un vélo électrique pour franchir la haute ville et la Basse-Ville, a-t-elle mentionné. On va investir là dedans avec un programme de subvention». Le programme sera réévalué selon l’engouement.

6 millions $ de plus

Mme Guérette veut également accélérer l’aménagement du réseau cyclable, promettant de multiplier les bandes cyclables plus sécuritaires. Le parti compte ajouter six millions $ à la vision vélo de la Ville de Québec. Un montant de 9 millions $ déjà est prévu au budget pour les prochaines années. Si Démocratie Québec est élu, ce montant sera rehaussé à 15 millions $.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.