/news/politics
Navigation

De l’argent neuf pour les familles et les PME

Le ministre fédéral des Finances, Bill Morneau
Photo Boris Proulx Le ministre fédéral des Finances, Bill Morneau

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA | Même s’il est critiqué pour ses importants déficits, le gouvernement de Justin Trudeau a choisi d’augmenter ses dépenses de près de 15 milliards de dollars sur cinq ans, ce qui profitera principalement aux familles et aux petites entreprises.

L’Énoncé économique de l’automne, publié mardi, confirme que le fédéral veut stimuler encore un peu plus la croissance en redistribuant une partie de ses nouveaux revenus acquis grâce à la bonne santé économique du Canada.

Familles

Dès l’an prochain, l’allocation canadienne pour enfants (ACE) sera bonifiée pour l’ajuster au coût de la vie.

Cette mesure était déjà promise par les libéraux, mais survient deux ans plus tôt que prévu étant donné la bonne santé financière du pays.

Les familles à faibles revenus en seront les principales bénéficiaires. Lors de la prochaine année fiscale (2018-2019), le montant maximal de l’ACE augmentera de 96 $ par an pour les enfants de moins de 6 ans, et de 81 $ pour les enfants de 6 à 17 ans.

Ces montants seront encore bonifiés l’année suivante, promet le gouvernement. Dès 2019-2020, un parent seul avec deux enfants et un revenu annuel de 35 000 $ devrait recevoir 560 $ de plus par an.

PME

Une autre mesure confirmée mardi par le ministre des Finances, Bill Morneau, est la réduction de l’impôt des petites entreprises dès le 1er janvier prochain.

Celle-ci avait été annoncée la semaine dernière, et faisait déjà partie des promesses électorales libérales de 2015. Le taux d’imposition des petites entreprises passera ainsi de 10,5 à 10 % en 2018, avant d’être réduit de nouveau à 9 % pour 2019.

En revanche, les entrepreneurs ne pourront plus se servir de leur entreprise pour payer moins d’impôt en fractionnant leur revenu.

Grâce à cette mesure, Ottawa compte récupérer 50 millions $ cette année et plus de 200 millions $ l’an prochain.

Finalement, Ottawa va aussi augmenter la Prestation fiscale pour le revenu de travail de 500 millions $ dès 2019.

- Avec Guillaume St-Pierre