/opinion/blogs/columnists
Navigation

Que la tendance se maintienne!

HKO-HKN-SPO-VEGAS-GOLDEN-KNIGHTS-V-NEW-YORK-RANGERS
Photo AFP Les Golden Knights de Vegas ont largement contribué à l’augmentation du nombre de buts en ce début de saison de la LNH.

Coup d'oeil sur cet article

Un mois ne fait pas une saison, mais octobre nous aura procuré son lot de surprises dans la Ligue nationale de hockey.

Première bonne nouvelle : il s’est marqué beaucoup de buts.

Avant les trois derniers matchs du mois, hier soir, le nombre de buts se chiffrait à 1080 en 177 matchs pour une moyenne de 6,10 par rencontre. Il s’agit d’une augmentation de 0,65 pour cent par rapport à l’ensemble de la saison dernière.

Les Golden Knights de Las Vegas se sont ajoutés dans l’équation, mais contrairement à ce qu’on s’attendait, ils ne font pas figure de parents pauvres jusqu’à maintenant. Leur moyenne de 3,70 buts leur conférait le quatrième rang derrière le Lightning de Tampa Bay (4,08), les Maple Leafs de Toronto (3,92) et les non moins surprenants Devils du New Jersey (3,80).

Pas moins de 17 équipes affichent une moyenne d’au moins trois buts marqués par match. L’an dernier, seulement sept formations ont conservé cette moyenne.

C’est évidemment l’inverse au chapitre des buts accordés.

Quatorze équipes présentent des moyennes de trois buts alloués et plus. Elles n’étaient que quatre l’an dernier.

Penser aux amateurs

L’effet persistera-t-il ?

On ne le souhaite pas, on l’exige !

Les entraîneurs ont l’habitude de resserrer le jeu à mesure que la saison avance. Mais il est temps que l’on pense aux amateurs. Comme tout sport, le hockey est un spectacle. Les consommateurs ne paient pas pour voir des joueurs bien jouer sans la rondelle.

Espérons que le meilleur est à venir.

Des gros noms tels que Connor McDavid, Sidney Crosby et Patrick Kane, qui se sont accaparé les trois premiers rangs des marqueurs l’an dernier, connaissent des départs en demi-teinte. McDavid et Crosby se suivent au 43e et au 44e rang. Kane se retrouve en 37e position.

C’est une question de temps avant qu’ils remontent.

Sergachev s’affirme

Chez les défenseurs, Mikhail Sergachev est troisième en termes de production offensive avec 11 points en 13 matchs et deuxième, toutes positions confondues, chez les recrues, derrière Clayton Keller des Coyotes de l’Arizona.

C’est deux points de plus que Jonathan Drouin, contre qui il a été échangé. Mais n’allons pas dire que Marc Bergevin a commis une erreur dans cette transaction.

Les deux équipes y trouvent leur compte. Drouin fait ce qu’on attend de lui.

Si seulement le Canadien possédait une plus grande force de frappe.

Bon point de Théodore

Du côté des gardiens, Carey Price est 19e et dernier au chapitre de la moyenne d’efficacité (,887) parmi les gardiens ayant disputé au moins huit matchs. Si quelqu’un sait ce qui ne va pas avec lui, donnez un coup de fil à Marc Bergevin, Claude Julien et Stéphane Waite.

Or, José Théodore amenait un bon point de vue dans sa chronique hebdomadaire publiée dans notre édition d’hier. Price devrait jouer avec l’énergie du désespoir. Il y a sûrement un juste milieu entre conserver un calme olympien, comme c’est son cas, et jouer avec le couteau entre les dents.

Il y a deux semaines à Anaheim, Price a fracassé un bâton sur un poteau de son filet après avoir accordé trois buts en 97 secondes aux Ducks en troisième période. Mais cela ne donne rien quand le mal est fait.

Il devrait être plus agressif quand ça compte, ce qu’on ne voit pas chez lui depuis le début de la saison. Il est amorphe.

Julien lui a envoyé un signal en lui préférant Al Montaya lors du match de lundi à Ottawa. Il doit être plus affamé.

Ainsi va Stamkos...

On voit ce que ça donne avec Steven Stamkos.

Tenu à l’écart du jeu lors des 65 derniers matchs des siens l’an dernier, Stamkos roule à un train d’enfer en ce début de saison. Il domine les marqueurs de la ligue avec une moyenne approchant deux points par match et le Lightning de Tampa Bay est redevenu une équipe de tête.

On sent qu’il s’amuse.

Les Kings de Los Angeles ont repris aussi des couleurs avec le retour au jeu de leur as gardien Jonathan Quick et le départ de l’entraîneur Darryl Sutter, que les joueurs ne pouvaient plus souffrir malgré deux conquêtes de la Coupe Stanley sous ses ordres.

L’ancien capitaine Dustin Brown, qui a été dépouillé de ce titre avant d’être laissé sans protection au repêchage de l’expansion, en juin dernier, renaît.

Même constat pour Anze Kopitar.

Rapides, ces Devils !

Comme mentionné plus tôt, les Devils en mettent plein la vue. Le Suisse Nico Hischier, premier choix du repêchage de juin dernier, connaît un début de carrière intéressant.

Les Devils misent sur deux autres jeunes montrant des signes prometteurs, l’attaquant suédois Jesper Bratt et le défenseur Will Butcher.

Cette équipe est excitante à voir jouer. Ça patine en grand !

Et que dire de ces Golden Knights ?

Non seulement ils marquent des buts, mais ils venaient au deuxième rang au chapitre des buts accordés avant d’affronter les Rangers, hier soir, à New York. Les prochains matchs pourraient être plus difficiles, cependant.

Après Marc-André Fleury et Malcolm Subban, les Knights ont perdu les services d’un troisième gardien, lundi soir, à Brooklyn, lorsque le Suédois Oscar Dansk a subi une blessure dans un match contre les Islanders. Il a été remplacé par le Québécois Maxime Lagacé, qui était de la formation partante, hier soir, au Madison Square Garden.

À propos des Rangers, le défenseur Marc Staal s’est porté à la défense d’Alain Vigneault avant le match en déclarant que son entraîneur n’y était pour rien dans le mauvais début de saison de l’équipe.