/news/politics
Navigation

Gosselin nomme son exécutif avant l’élection

Le chef de Québec 21 Jean-François Gosselin lors d’un point de presse jeudi.
Photo Jean-François Desgagnés Le chef de Québec 21 Jean-François Gosselin lors d’un point de presse jeudi.

Coup d'oeil sur cet article

Jean-François Gosselin n’a pas attendu le résultat des élections et a présenté jeudi les tâches et responsabilités qu’il attribuera à chacun de ses 21 candidats s’ils sont élus conseillers.

Le chef de Québec 21 a convoqué les journalistes dans le hall de l’hôtel de ville de Québec, où il s’est présenté entouré de plusieurs de ses candidats.

« Équipe solide »

« Faire élire 21 candidats à la première élection, ce serait un tour de force incroyable. Mais je tenais à démontrer aux gens qu’on a une équipe solide », a-t-il soutenu.

M. Gosselin a notamment affirmé que Jean-Pierre Asselin serait responsable des finances et des immobilisations et que Gilles Côté se verrait confier les infrastructures, l’aménagement du territoire et les travaux publics. Il nommerait Jean-Alex Martin à « l’entrepreneuriat et au troisième lien » et Samuel Lachance à la culture. Mario Hudon hériterait d’ExpoCité et de la circulation.

La colistière Nancy Piuze serait mairesse suppléante et assignée à la révision de la réglementation. C’est Alexandre Pettigrew qui serait responsable du transport en commun et président du Réseau de transport de la capitale.