/news/currentevents
Navigation

Michel Brûlé au cœur d'une poursuite pour avoir lésé une auteure

Michel Brûlé
Photo d’archives, Chantal Poirier L’éditeur Michel Brûlé

Coup d'oeil sur cet article

Après s’être retrouvé dans l’eau chaude à la suite d’allégations d’inconduite à caractère sexuel sur des employées, l’éditeur Michel Brûlé se retrouve maintenant au cœur d’une poursuite menée par une auteure qu’il aurait lésée.

En février 2015, Marie-Josée Cordeau, qui a été diagnostiquée autiste Asperger à l’âge de 45 ans, a envoyé un manuscrit aux Éditions Cornac, appartenant à Brûlé média.

À cette époque, la dame, auteure du blogue « 52 semaines avec une autiste Asperger », espérait alors être publiée puisque de nombreux lecteurs souhaitaient voir son œuvre être « transformée » en livre.

Livre Introuvable

Après avoir signé un contrat avec Brûlé qui stipulait que « 2000 exemplaires devaient être mis en circulation en impression initiale », l’auteure a senti que quelque chose ne tournait pas rond lorsque, le soir du lancement, Brûlé lui a dit « que le monde de l’édition allait mal ».

Peu après, des gens qui suivaient la blogueuse lui ont fait savoir qu’ils étaient incapables de se procurer le livre en librairie.

Après avoir fait quelques démarches, l’auteure a alors découvert que seulement 1000 exemplaires avaient été imprimés et que, de ce nombre, 664 seulement s’étaient retrouvés en circulation.

Après deux mises en demeure et une rencontre de médiation qui n’a pas fonctionné, la dame s’est donc tournée vers la Cour des petites créances, où elle poursuit Brûlé pour une somme avoisinant les 14 000 $.

La juge Hélène Carrier rendra sa décision d’ici quatre mois.