/news/politics
Navigation

André Boisclair réagit à son arrestation

L'ex-chef du Parti québécois André Boisclair
Photo d'archives Martin Chevalier L'ex-chef du Parti québécois André Boisclair

Coup d'oeil sur cet article

Arrêté pour avoir conduit avec les facultés affaiblies, l'ex-chef du Parti québécois André Boisclair réagit pour la première fois.

Dans une publication sur Facebook, il a confirmé l'arrestation. «J’ai effectivement été arrêté la nuit dernière pour avoir conduit mon véhicule alors que mes facultés étaient affaiblies par l’alcool», a-t-il écrit.

Dans son message, Boisclair fait son mea culpa et répète plusieurs fois qu'il va faire face à ses responsabilités et assumer les conséquences.

«Je dois maintenant composer avec cette nuit du 9 novembre 2017 et tenter d’en réparer les conséquences», dit-il.

Il conclut son message en lançant un avertissement à ceux qui seraient tentés de conduire après avoir bu. «Si une personne qui lit aujourd’hui ce message et se questionne ce soir après avoir pris quelques verres de sa capacité à conduire décide de s’abstenir, la présente publication aura eu son utilité.»

L'ex-chef péquiste a été arrêté le 9 novembre pour conduite avec les facultés affaiblies et refus d’obtempérer. Il a été détenu au poste de police du parc Victoria avant d'être libéré sous promesse de comparaître.