/slsj
Navigation

Graphic Packaging et Cascades poursuivies pour 1,5 million$

Usine Cascades
Photo d'archives La fermeture de l’usine désaffectée de Graphic Packaging à Jonquière a causé la perte d’un important contrat pour la Scierie Girard de Shisphaw.

Coup d'oeil sur cet article

La Scierie Girard intente une poursuite de 1,5 M$ contre Cascades et Graphic Packaging pour des dommages subis à la suite de l’interruption illégale d’un contrat d’approvisionnement de copeaux de bois.

Il semble que la vente de la cartonnerie de Cascades à Graphic Packaging a eu des conséquences cruciales pour la Scierie Girard. L’entreprise s’est retrouvée avec des dettes importantes causées par l’achat de machinerie qui devait être utilisée pour honorer le contrat d’approvisionnement.

« Ce n’est pas si pire pour notre entreprise parce que l’industrie forestière s’est replacée dans les dernières années, et que ce contrat n’était pas notre core business, mais on est resté avec la dette », affirme toutefois le DG de l’entreprise, Jean-Pierre Girard.

Pas de collaboration

L’usine désaffectée de Graphic Packaging a souvent fait la manchette depuis sa fermeture. Une dizaine d’incendies criminels s’y sont déclarés et un travailleur y est mort le printemps dernier. Les élus de Saguenay se sont plaints à plusieurs reprises de l’absence de collaboration de l’entreprise.

Cette mauvaise réputation n’inquiète pas Jean-Pierre Girard. « Graphic Packaging a encore une place d’affaires au Québec et une autre au Canada. Si on ne pensait pas pouvoir gagner et récupérer notre argent, on n’irait pas », indique-t-il.

Contrat d’approvisionnement

En 2013, Cascades, qui était propriétaire de la cartonnerie de Jonquière, a approché la Scierie Girard pour qu’elle devienne le fournisseur de copeaux de peuplier faux-tremble.

L’entreprise de Shipshaw a conclu une entente avec Cascades à l’automne 2014, selon la poursuite. Scierie Girard, qui a dû investir plus d’un million dans l’achat d’équipement pour cette occasion, s’engageait à approvisionner la cartonnerie en copeaux de bois.

Appelés à commenter cette poursuite, les représentants québécois de Graphic Packaging nous ont référés au siège social américain.