/sports/hockey
Navigation

Don Cherry titille les partisans des Nordiques

Les Sénateurs devraient déménager à Québec, dit-il

Sur cette photo prise en janvier 2017, on constate qu’il y avait de nombreux sièges vides au Centre Canadian Tire.
Photo courtoisie Sur cette photo prise en janvier 2017, on constate qu’il y avait de nombreux sièges vides au Centre Canadian Tire.

Coup d'oeil sur cet article

Les Sénateurs d’Ottawa devraient déménager à Québec s’ils ne sont pas capables de relocaliser leur domicile au centre-ville de la capitale, selon le coloré analyste Don Cherry.

L’emplacement de l’amphithéâtre, situé en banlieue d’Ottawa, affecterait sérieusement la vente de billets pour les matchs à domicile de l’équipe, selon Don Cherry.

« Lors de certains matchs, ils doivent même fermer des sections, parce qu’il n’y a pas assez de spectateurs [...] Je vais vous le dire, si les Sénateurs ne déménagent pas leur aréna au centre-ville, ils vont devoir partir », a-t-il déclaré, samedi soir, lors d’une intervention à l’émission Hockey Night in Canada à l’antenne de CBC.

Confrontée à la baisse d’achalandage, la direction de l’équipe a décidé de retirer 1500 sièges du Centre Canadian Tire avant le coup d’envoi de la présente campagne. Le président Tom Anselmi affirmait ainsi vouloir créer un effet de rareté et présenter plus de rencontres à guichets fermés.

Les Sénateurs attirent à peine 15 010 spectateurs en moyenne par rencontre cette saison, les pires foules parmi les sept formations canadiennes. Et ce, malgré des performances honorables sur la patinoire, eux qui figurent en troisième place de la division Atlantique.

« Parfait » pour Québec

Selon Don Cherry, le déménagement des Sénateurs à Québec serait « parfait », puisque l’entraîneur-chef et le directeur général de l’équipe, Guy Boucher et Pierre Dorion, parlent tous deux français.

« Gary [Bettman], je te le dis, c’est là qu’ils [les Sénateurs] devraient aller », a scandé l’analyste à CBC samedi soir.

Les Sénateurs ont signifié il y a bientôt trois ans qu’ils souhaitaient se rapprocher du centre-ville. Le propriétaire Eugene Melnyk espère établir le nouveau domicile de l’équipe sur les Plaines LeBreton. La Commission de la capitale nationale est en négociations avec le groupe RendezVous LeBreton qui représente les Sénateurs.