/news/provincial
Navigation

Québec accueillera les Jeux du Québec en 2019

Québec accueillera les Jeux du Québec en 2019
Photo JEAN-FRANCOIS DESGAGNÉS

Coup d'oeil sur cet article

À défaut de présenter les Jeux olympiques, la Ville de Québec accueillera pour la première fois la finale des Jeux du Québec à l’hiver 2019.

Québec a levé la main pour organiser ce rendez-vous sportif après une sollicitation de Sports Québec à l’ensemble des municipalités de la province au début de l’été. L’organisme se trouvait toujours sans aucune ville candidate depuis le désistement de la MRC de la Vallée-de-l’Or, il y a un an.

Ce sont donc quelque 3 200 athlètes et leurs accompagnateurs en provenance des 19 régions du Québec qui convergeront vers la capitale à l’occasion de cette 54e finale provinciale pour participer à une vingtaine de disciplines. À cela s’ajoutent les 3 000 bénévoles pour le bon fonctionnement de l’événement qui se tient l’été et l’hiver, en alternance chaque année.

«Au début, je n’étais pas trop favorable parce que je pensais que ça devait aller à de plus petites villes, mais ils [Sports Québec] ont insisté et c’est une bonne idée. Ça fait beaucoup de monde en ville et c’est un bon exemple pour les jeunes», a soutenu le maire Régis Labeaume.

Le maire n’a pas trop voulu s’avancer sur l’endroit où se tiendront les cérémonies d’ouverture et de clôture. «Il y a plusieurs lieux possibles. Il y a le Centre Vidéotron, le Pavillon de la Jeunesse, le PEPS et on parlait même de la bulle au Stade municipal. Tout est possible», a-t-il lancé.

Catastrophe évitée

Soulagé que le milieu hôte de la prochaine finale hivernale ait enfin été trouvée, le président de Sports Québec, Michel Allen, s’est dit impatient que les compétitions se mettent en marche sur les futurs sites de compétition, qui seront déterminés plus tard.

«Avec le court délai qu’on avait, il fallait une ville qui était capable d’orchestrer rapidement et qui avait déjà tenu de grands événements. Ça fait longtemps qu’on veut que les Jeux soient à Québec. C’est un honneur pour nous de venir ici», a-t-il exprimé après l’annonce faite en compagnie également du ministre Sébastien Proulx et du responsable des sports de la Ville, Steeve Verret.

Pour M. Allen, il est clair que le processus d’octroi de financement gouvernemental pour présenter un tel rendez-vous devra être revu dans l’avenir afin que les municipalités soient plus enclines à poser leur candidature.

«Il faut revoir les montants alloués, car on ne fait plus des Jeux du Québec comme il y a 25 ans. C’est beaucoup plus complexe maintenant et on parle de budgets autour de cinq, six millions $. Il faut les rendre plus attractifs pour les villes.»

Le budget d’opération n’est pas encore connu, ni la participation de la Ville et du gouvernement du Québec. Les derniers Jeux d’hiver ont eu lieu à Alma, plus tôt cette année. Charlesbourg avait reçu la finale d’été en 1985.