/lifestyle/food
Navigation

Quelques cadeaux pour ravir les amateurs de vin

Coup d'oeil sur cet article

Vous vous cassez le coco pour essayer de dénicher des cadeaux qui feront plaisir à l’amateur de bon vin pour Noël ? Votre marchand de bonheur se fera donc un devoir de vous mettre sur quelques bonnes pistes cette semaine. Des suggestions de bouteilles, de livres, des certificats-cadeaux, et même plus...

Un livre

Un bouquin sur le vin se glissera à merveille sous le sapin. Vous pourriez y aller avec le nouveau livre de Jacques Orhon qui se nomme simplement Le Sommelier, c’est vous ! Un ouvrage très grand public qui vous accrochera un sourire au visage, qui vous donnera de bien belles recommandations de bouteilles, en plus de vous proposer un paquet de trucs et d’astuces pour mettre vos précieux flacons en valeur. J’ai également bien aimé le livre de la sommelière Michèle Bouffard qui est intitulé Dis-moi qui tu es, je te dirai quoi boire. Elle a interviewé plusieurs personnalités connues pour en effectuer la rédaction. L’experte en vin propose, entre autres, des choix de crus liés aux « vedettes » qu’elle a rencontrées. Original, intéressant et différent.

Une bulle et un magnum

Épatez les papilles de la personne qui recevra le Crémant du Jura Brut Sauvage du Domaine Baud à 26,50 $ (12100316). Un délicieux vin mousseux jurassien qui fera le bonheur de l’amateur de « bon jus ». Un festif format de 1,5 litre de bon vin rouge en ravira plus d’un aux Fêtes. Offrez-lui une belle balade en plein cœur du terroir toscan avec le Chianti Rufina Castello di Nipozzano de la famille Frescobaldi à 39,95 $ (13056927) le magnum. Une double bouteille italienne qui fera briller les yeux de la personne qui la déballera.

Un chèque-cadeau ou une formation en sommellerie

Une valeur sûre comme un chèque-cadeau à la SAQ ou dans une boutique spécialisée, telle Vinum Grappa, peut aussi s’avérer être un bien beau présent à glisser dans le bas de Noël. De cette façon, la personne qui vous est chère pourra mettre la main sur la bouteille de son choix, mais également sur des verres à dégustation, une carafe, un tire-bouchon... En janvier prochain, une nouvelle session de formation en sommellerie grand public va débuter à l’École hôtelière de la Capitale. Ben oui, des « cours de vin » qui s’adressent à tous, c’est possible d’en suivre à Québec.

Une visite dans un vignoble québécois

Pourquoi ne pas essayer de joindre un producteur de vin de la région pour organiser une « visite-rencontre-dégustation » dans son vignoble pour un ami ou un membre de votre famille ? Appelez directement sur place pour demander un rendez-vous avec le vigneron et planifier une visite à travers les parcelles de vignes ainsi que dans le caveau à dégustation du domaine viticole. Un cadeau unique.

Vin de la semaine

  • Pinot Noir 2014, Seresin
  • Marlborough – Nouvelle-Zélande
  • Code : 13227204
  • Prix : 29,15 $
  • Servir à 16 degrés Celsius

Une salade de betteraves, un burger de porc, un tataki de thon...

Les meilleurs Pinot Noir néo-zélandais que j’ai eu la chance de goûter à ce jour sont signés de Felton Road, du Clos Henri, de Amisfield, mais aussi ceux de Seresin. Ce dernier est un domaine qui œuvre en culture biodynamique. Celui que je salue ici est frais, glissant, souple, coulant, goûteux et fortement recommandable. Bien peu d’amoureux de Pinot resteront indifférents en sa présence, car c’est un véritable petit bijou pour moins de 30 huards !

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions