/news/politics
Navigation

Le gouvernement Couillard s’entend avec les entreprises ambulancières

ambulance
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

QUÉBEC | Le gouvernement Couillard a annoncé lundi avoir conclu une entente avec les entreprises ambulancières du Québec, ce qui devrait «favoriser la reprise des négociations» avec les ambulanciers.

Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, a d’ailleurs «invité les entreprises membres de la Corporation des services d’ambulance du Québec (CSAQ) à poursuivre les discussions de façon constructive avec leurs employés pour enfin résoudre ce conflit de travail».

Les paramètres de l’entente conclue entre le gouvernement du Québec et la CSAQ n’ont pas été dévoilés.

Pour sa part, la CSAQ a indiqué avoir dû faire «d’importantes concessions» pour que le «long processus» de négociation arrive à terme.

Malgré tout, elle assure que l’entente permettra de relancer les négociations avec ses employés dans l’espoir de conclure une entente, «avec des ressources diminuées par rapport aux paramètres budgétaires antérieurs», a spécifié le regroupement d’entreprises.

La CSAQ représente près d’une centaine d’entreprises ambulancières un peu partout au Québec, sauf à Montréal et Laval, où Urgences-santé, un organisme gouvernemental, est responsable de la couverture des soins préhospitaliers d’urgence.

Les ambulanciers, représentés par la CSN, sont sans contrat de travail depuis le 31 mars 2015. Ils ont eu recours à divers moyens de pression dont la portée est toutefois très limitée en raison des règles sur les services essentiels.