/news/currentevents
Navigation

Une mère écope de sept ans de prison pour avoir forcé sa fille à se prostituer

Coup d'oeil sur cet article

LONGUEUIL | Une mère indigne a écopé de sept ans de prison, lundi, pour avoir «loué» sa petite fille à un présumé pédophile qui aurait abusé d'elle, a rapporté le Courrier du Sud.

La Longueuilloise, qui ne peut être identifiée pour préserver l'anonymat de son enfant, offrait sa fille aujourd'hui âgée de neuf ans au présumé pédophile Marc Clermont en échange d'une rémunération. Elle avait reconnu les faits en novembre dernier au moment de plaider coupable, au palais de justice de Longueuil.

Les faits se seraient produits sur une période allant de 2013 à 2017. La première agression se serait produite alors que la fillette n'avait que six ans.

Selon le Courrier du sud, la mère, qui se prostituait elle-même, a raconté en cour que Clermont était l'un de ses clients réguliers. Un jour, ce dernier a offert une somme de 140 $ à la mère pour pouvoir profiter de sa fille, un montant qu'elle n'a pu refuser.

En plus d'avoir loué sa fille au présumé pédophile, la mère a reconnu avoir, à quelques reprises, entravé ses mouvements pour faciliter son exploitation.

Puisqu'elle est demeurée incarcérée depuis son arrestation en mars dernier par la police de Longueuil, la mère n'aura que cinq ans et dix mois de prison à purger.

La jeune victime habite maintenant dans une famille d'accueil et est suivie par un psychologue.

De son côté, le présumé pédophile devrait être de retour en cour le 21 février prochain. Depuis son arrestation, survenue au même moment que celle de la mère, deux autres potentielles victimes se sont manifestées, l'accusant d'agressions commises dans les années 90.