/finance/business
Navigation

Ventes de voitures neuves en 2017: les Québécois raffolent des petits camions

Directeur general des ventes Mario Boivin, Kia Val Belair, 4 janvier 2018. PASCAL HUOT/JOURNAL DE QUEBEC/AGENCE QMI
Photo Pascal Huot Le directeur des ventes du concessionnaire Kia Val-Bélair, Mario Boivin, soutient que les automobilistes québécois se sentent en confiance dans des véhicules utilitaires sport.

Coup d'oeil sur cet article

Malgré une hausse du prix de l’essence, les concessionnaires automobiles n’ont jamais vendu autant de véhicules utilitaires sport (VUS) et de camionnettes au Québec. Les ventes de voitures neuves ont d’ailleurs atteint un sommet en 2017.

« Il y a un véritable engouement pour les VUS. Les Québécois les adorent », souligne le directeur des ventes du concessionnaire Kia Val-Bélair, Mario Boivin.

Dans la région de Québec, le groupe La Force Kia, qui détient trois concessions Kia dit avoir vu ses ventes augmenter de 10 % l’an dernier. Ses modèles les plus vendus ont été Sorento, Sportage et Forte.

Au Québec, il s’est vendu tout près de 480 000 véhicules neufs en 2017 alors que les ventes de VUS et de camionnettes ont avoisiné les 250 000 unités. Du jamais-vu.

Au Groupe Park Avenue de Montréal, qui détient 23 concessionnaires au pays, on dit avoir vu les ventes de l’entreprise progresser d’au moins 8 % en 2017.

« On est très satisfaits. Tant dans le neuf que dans l’usagé, les consommateurs sont au rendez-vous alors que nos marques comme Mercedes, Audi et Lexus performent très bien », a fait savoir le président, Norman Hébert.

Deux millions au pays

« C’est une année exceptionnelle », a résumé de son côté l’analyste Dennis DesRosiers de la firme DesRosiers Automotive Consultant qui soutient que les ventes de véhicules neufs ont atteint les 2 millions d’unités l’an dernier au pays. Un record.

Selon ce dernier, les ventes de véhicules neufs ont progressé de 4,6 % (+89 900) au Canada en 2017 en raison de l’engouement pour les petits camions comme les VUS et les camionnettes.

Les ventes de véhicules utilitaires légers ont avancé de 8,7 % pour atteindre 1,4 million d’unités.

Ford demeure en tête

Parmi les constructeurs les plus populaires au pays, Ford Canada est demeuré en tête avec 308 500 unités vendues.

Ford, qui détient 15,1 % des parts de marché, dit avoir écoulé plus de 155 290 unités de ses modèles F.

L’analyste Dennis DesRosiers croit que les ventes de voitures neuves pourraient diminuer légèrement en 2018, sous la barre des deux millions d’unités.

« On demeure optimistes pour 2018. Les fondamentaux au sein de l’économie demeurent très bons », a rappelé le président du Groupe Park Avenue.