/news/green
Navigation

Le maire «écœuré» des rejets polluants à l’incinérateur de Québec

Acces Interdit
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

Le maire de Québec n’a pas mâché ses mots lundi lorsqu’il a été question des émissions polluantes notées en octobre à l’incinérateur.

« Je suis écœuré d’avoir ce genre de résultats-là », a exprimé Régis Labeaume, s’adressant à la population de Limoilou.

En octobre dernier, la Ville a mesuré que des quantités trop élevées de mercure, de dioxines et de furannes, des polluants nocifs, ont été rejetées dans l’air par l’un des fours de l’incinérateur.

« On veut le mener à des performances qui vont être complètement inattaquables. Et je veux dire aux gens de Limoilou : On est là. C’est très préoccupant. » Il assure que la Ville « va venir à bout » des problèmes récurrents de dépassement des normes.

La municipalité investira 30 M$ additionnels pour améliorer la technologie de captation des polluants. Des travaux doivent s’effectuer dans les prochaines semaines sur le four problématique.