/sacchips/pushstart
Navigation

Nintendo Labo est une idée de génie et vous ne pourrez me convaincre du contraire

Coup d'oeil sur cet article

Comme tout le monde, j’attendais impatiemment l’annonce d’hier de Nintendo, mais contrairement à plusieurs, j’ai gardé mes attentes réalistes. Le Grand N avait dit d’avance qu’il présenterait un produit novateur pour enfants, et c’est exactement ça qu’il a fait. Pourquoi, donc, les fans sont-ils si furieux et vexés?

D’accord, je comprends que 70$ US, c’est pas mal cher payé pour ce qui est essentiellement une collection de minigames et des morceaux de carton. Ça, je ne peux pas trop le défendre. Mais au-delà du prix, l’idée de Nintendo Labo reste fondamentalement bonne.

Nintendo, c’est une compagnie qui innove, qui tente toujours de créer des nouvelles manières de jouer. C’est un des grands principes derrière le concept la Switch, et ç’a justement permis jusqu’à maintenant aux gamers de jouer à des jeux de console n’importe où qu’ils le désirent.

Maintenant, c’est au tour des enfants d’avoir du fun.

Un accessoire pas comme les autres

Nintendo conçoit depuis toujours des accessoires assez champ-gauche pour ses consoles. Certains sont atroces, comme R.O.B., et d’autres, comme l’attachement Wii Motion Plus, permettent de créer des expériences uniques et mémorables. Labo tombe, selon moi, dans la seconde catégorie.

Ce qu’il faut comprendre dans tout ça est que l’aspect le plus novateur de la Switch est sa manette Joy-Con.

Bien sûr, elle peut être rattachée à la console ou servir de manette classique, mais elle a aussi une tonne de fonctionnalités supplémentaires qui n’ont pas encore été pleinement exploitées. C’est pour ça qu’une paire de ces minuscules manettes coûte 100$.

Chaque Joy-Con est équipé d’un gyroscope et d’un accéléromètre, ce qui permet des commandes par mouvement ultra-précises. Le Joy-Con droit a aussi un capteur optique qui peut distinguer les formes et la distance des objets placés devant lui. N’oublions pas le HD Rumble dans tout ça. Des vibrations réalistes qui peuvent simuler les sensations de toucher ou manipuler de vrais objets, c’est pas mal nice.

Pensez-y une seconde

Réécoutez le trailer de Labo et observez comment les fonctionnalités des Joy-Con servent au gameplay.

Imaginez peser sur l’accélérateur, avec votre pied, en toute précision, en recevant des sensations de moteur de char sur ce même pied, qui varient selon la vitesse, pendant que vous contrôlez le véhicule avec un guidon. Imaginez pêcher un poisson et avoir la vraie sensation de tension qui vient en tournant le moulinet.  Ah, pis imaginez que les images du jeu sont placées à une distance pertinente et réelle par rapport l’action que vous posez, qu’elles sont essentiellement une extension de l’accessoire, et non juste des images sur un écran de télé.

Capture d'écran

C’est ça, Labo. Ça te fait interagir différemment avec les jeux en proposant une expérience immersive qui se distingue de la réalité virtuelle grâce à sa tactilité. L’action de créer les objets de ses propres mains, les assembler comme des LEGO, qu’ils prennent vie et qu’ils soient fonctionnels relève du génie. 

Ouais, ce n’est pas GTA ou Zelda, mais plutôt une espèce de jouet magique que tu crées de tes propres mains. C’est pas mal cool, pareil.

Capture d'écran

Public cible

Ce n'est peut-être pas ce que veulent les gamers full sérieux hardcore 420NOSCOPE696969, mais mettez-vous donc dans la peau d’un kid pour une seconde. Avoir reçu ça à l’âge de huit ans, j’aurais capoté ben raide et j'aurais passé des heures à décorer mon carton Labo.

Dude, je peux créer un fucking costume de robot et m’en servir pour me mettre dans la peau d’un robot géant et battre d’autres robots géants. DUDE.

Capture d'écran

Je pense qu’il faut juste accepter Labo pour ce que c’est et comprendre que ce n’est pas fait pour moi ou toi, mais pour les très jeunes. Ça stimule la créativité plus que quelque chose comme Call of Duty, je vous l’assure, et c’est loin d’être la pire idée que Nintendo a eu ('sup, Virtual Boy?).

Les bons jeux continueront à sortir régulièrement sur la Switch. Metroid s’en vient. Pokémon s’en vient. Wolfensein, Kirby et Mario Tennis s’en viennent.

Il n’y a pas de danger que tout ce que Nintendo fait se servira du carton de Labo. Je pense qu’ils connaissent mieux leur clientèle que ça.

Je préfère être content que Nintendo aille dans de nouvelles directions et n’oublie pas la joie et la fascination incessante qui caractérisent l’enfance.

C’est vraiment beau à voir.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.