/lifestyle/food
Navigation

De bonnes raisons pour tirer sur le bouchon

Coup d'oeil sur cet article

Avant de débuter, j’aimerais vous souhaiter un « millésime » 2018 rempli de bonheur, d’amour, de joie, de fous rires, de santé et bien sûr, de belles découvertes dans le monde des vins.

Je vous propose cette semaine une sélection de bouteilles pour vivre d’agréables petits moments de la vie dans les prochains jours ou les prochaines semaines.

Le week-end du Superbowl

Les côtes levées bien juteuses, les pilons de poulet, l’énorme bol de nachos et les pointes de pizza bien garnies sont au four. Les copains viennent s’allonger sur le divan devant le plasma et on est prêt pour le botté d’envoi.

Quelques bonnes bières québécoises ainsi qu’un ou deux verres de vin auront assurément leur place dans cette journée festive. Les plats de sportifs de salon sont souvent gras, goûteux, relevés et épicés, alors ce n’est peut-être pas le temps de sortir une cuvée bien boisée aux épaules trop larges titrant 15,5 % d’alcool. Misez sur la fraîcheur et la digestibilité d’un rouge au plaisir immédiat fait de Gamay comme le Touraine du Domaine de la Charmoise d’Henry Marionnet à 17,10 $ (329532).

La Saint-Valentin

Transformez-vous le temps d’une soirée en « sommelier-Roméo » et déstabilisez-lui les papilles en lui préparant un plat qui sera en bonne union avec une fiole que vous aurez soigneusement sélectionnée pour l’être aimé. Des huîtres ou une assiette de sushis feront un merveilleux tête à tête amoureux avec le Cava Essential de la maison catalane Juvé y Camps à 22,40 $ (13005847). Une bulle ibérique qui devrait lui faire briller les yeux en moins de deux...

Une escapade dans l’sud

Vous en avez marre de boire les pinards souvent douteux qui sont servis dans les resorts des Caraïbes ? Apportez 2 ou 3 flacons dans vos bagages (car oui, vous avez le droit d’emporter jusqu’à 3 litres, donc 4 bouteilles de vin par personne dans vos valises). Mettez la main sur des bouteilles passe-partout qui pourront être en symbiose avec les différentes créations culinaires qui sont proposées là-bas. Misez sur le parfumé et invitant sauvignon néo-zélandais­­­ pour les fruits de mer ou les poissons à chair blanche. Allez-y avec un cabernet américain ou un rouge de la Rioja pour les viandes grillées.

La semaine de relâche

D’ici environ un mois, de nombreuses personnes auront droit à une pause d’une semaine. On en profitera donc pour faire des activités en famille. Glissades, ski, randonnée en raquette et autres sorties en plein air riment aussi avec 5 à 7, mais également avec festive soirée de fondue chinoise avec les gens qu’on aime. Faites des heureux en mettant la main sur un réconfortant châteauneuf-du-pape. Je pense à ceux signés de Mont-Redon, de Nalys, du Vieux Lazaret ou même au classique, mais si constant Château de la Gardine.

En claquant des doigts, on sera déjà en mode printanier avec un verre de rosé à la main sur une terrasse ensoleillée. En attendant, retournons pelleter...

Le vin de la semaine

 

  • Pays d’oc 2015
  • Cuvée Nicolas - Domaine Lafage
  • Languedoc-Roussillon - Franc
  • Code : 12211366
  • Prix : 18,45 $
  • Servir à 15-16 degrés Celsius

Une belle planche d’antipasti. Olives noires, charcuteries, bruschettas, poivrons rouges, fromages...

Ce « vin de copains et de plaisir » est sans fausse note. Un 100 % grenache au profil juteux, facile et gourmand. On sent le chaud soleil languedocien dans le verre et le produit est fort plaisant ainsi que d’une fraîcheur épatante. À boire dans les 3-4 prochaines années pour pleinement profiter de ses jolies vertus.