/slsj
Navigation

Québec octroie 51 000 $ pour lutter contre l’exploitation sexuelle des jeunes

L’organisme Service de travail de rue de Chicoutimi reçoit cette subvention du gouvernement provincial.

Coup d'oeil sur cet article

L’exploitation sexuelle des jeunes n’est pas l’apanage des grands centres urbains. C’est pourquoi le gouvernement du Québec vient tout juste d’octroyer une enveloppe de 51 000 $ à un organisme de Saguenay afin de lutter contre ce fléau.

C’est l’organisme Service de travail de rue de Chicoutimi qui reçoit cette aide afin de mettre en place des « actions de prévention et d’intervention pour contrer l’exploitation sexuelle de jeunes », peut-on lire dans un communiqué émis jeudi après-midi.

Mieux prévenir

« Par ce type d’initiative, nous sommes en mesure de mieux comprendre comment se manifeste et s’articule l’exploitation sexuelle et, par conséquent, de mieux la prévenir et d’agir plus rapidement et efficacement auprès des victimes », explique le premier ministre Philippe Couillard, qui est également responsable de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

« L’organisme Service de travail de rue de Chicoutimi est bien connu dans la région pour l’excellence de ses interventions auprès des jeunes. Les membres de son équipe se rendent là où se trouvent les clientèles concernées et les accompagnent dans des situations souvent difficiles », a aussi fait savoir le député de Dubuc Serge Simard par voie de communiqué.