/news/currentevents
Navigation

Psychiatre radié pour avoir eu des relations sexuelles avec une patiente

Dr Jean-David Gaudreau , il faut brouiller les autres personnes
Photo courtoisie Le Dr Jean-David Gaudreau

Coup d'oeil sur cet article

Un psychiatre qui pratiquait à la clinique de l’Université Laval encourt une radiation de cinq ans pour avoir eu des relations sexuelles avec l'une de ses patientes.

Le Dr Jean-David Gaudreau a plaidé coupable jeudi, devant le Conseil de discipline du Collège des médecins du Québec, à une accusation d’inconduite de nature sexuelle avec relation sexuelle complète.

Les faits remontent à 2014. La plaignante, qui était à l’époque étudiante à l’Université Laval, s'était rendue à la clinique médicale du campus pour obtenir un renouvellement de médication.

Au total, le Dr Gaudreau et la plaignante, aujourd’hui âgée de 29 ans, se sont rencontrés neuf fois entre juin et novembre 2014.

Des rendez-vous qui, rapidement, ont dérogés du contexte professionnel, alors que le psychiatre a invité la plaignante chez lui, où ils ont eu des relations sexuelles.

Le Dr Gaudreau a par la suite cessé de traiter la plaignante et ils se sont «fréquentés» de façon sporadique de novembre 2014 à août 2016.

Durant cette période, le Dr Gaudreau lui aurait notamment offert une carte de crédit prépayée pour qu’elle puisse «regarnir sa garde-robe», ainsi qu'un voyage à Las Vegas.

Depuis le mois de juin, le Code des professions impose une peine minimale de radiation de cinq ans pour une infraction d’inconduite sexuelle.

Les deux parties, qui ne s’entendent pas sur la sanction à imposer dans cette affaire puisque les faits se sont déroulés avant la modification du Code, doivent débattre vendredi.