/weekend
Navigation

Un bon thriller autour d’un BBQ!

Un bon thriller autour d’un BBQ!
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Avec son troisième thriller psychologique traduit en français, l’écrivaine australienne Liane Moriarty nous convie à un barbecue où tout peut arriver. Même le pire...

Après avoir conquis des millions de lecteurs en signant Le secret du mari et Petits secrets, grands mensonges – adapté l’an dernier au petit écran par HBO avec Reese Witherspoon, Nicole Kidman et Laura Dern au générique –, l’Australienne Liane Moriarty nous revient avec Un peu, beaucoup, à la folie, un autre page-turner sortant de l’ordinaire, même si, encore une fois, ses personnages sont des gens tout ce qu’il y a de plus ordinaire !

« De l’extérieur, ils peuvent en effet sembler ordinaires, mais quand on apprend­­­ à les connaître, on se rend compte que leur vie intérieure est particulièrement complexe et torturée, souligne l’écrivaine. Je me suis toujours intéressée aux amitiés féminines compliquées, surtout celles où on est profondément attachée à quelqu’un capable de nous rendre dingue ou de nous énerver en moins de deux... »

Barbecue prolifique

Travaillant sans plan soigneusement établi d’avance, Liane Moriarty ne savait­­­ donc pas comment l’étrange amitié entre Erika et Clementine allait évoluer. En revanche, elle peut aisément expliquer comment Un peu, beaucoup, à la folie a commencé à prendre forme dans son esprit. « Pendant que j’assistais à un barbecue organisé par des amis, quelque chose de presque insignifiant est arrivé et durant les semaines suivantes, je n’ai pas pu m’empêcher de continuer à y penser, car ça aurait facilement pu prendre un tour catastrophique, précise-t-elle. Je suis désolée de ne pouvoir en dire plus, parce que si je le faisais, j’en révélerais trop sur le roman. »

Dès les premières pages du roman, on comprendra ainsi très vite qu’un truc moche s’est produit au cours d’un barbecue entre voisins. Un truc si moche que même deux mois plus tard, tous les convives présents ce jour-là donneraient n’importe quoi pour pouvoir revenir en arrière et effacer de leur esprit la simple perspective d’assister à ce barbecue. Et évidemment, on n’en saura pas davantage avant longtemps, Liane Moriarty ayant d’abord pris le temps de présenter à fond chacun de ses personnages.

<i>Un peu, beaucoup, à la folie</i></br>
Liane Moriarty</br>
Éditions Albin Michel, 528 pages
Photo courtoisie
Un peu, beaucoup, à la folie
Liane Moriarty
Éditions Albin Michel, 528 pages

Désastre à venir

D’un côté, on aura donc Sam et Clementine qui, en plus d’être les parents de deux adorables petites filles, tentent tant bien que mal de s’accomplir sur le plan professionnel : Sam vient tout juste d’être engagé à titre de directeur marketing, alors que Clementine doit auditionner sous peu dans l’espoir de décrocher le poste de 2e violoncelle solo du Sydney Symphony Orchestra. De l’autre côté, on aura Oliver et Erika, un couple de comptables maniaques de l’ordre dont la vie est nettement plus rangée... du moins en apparence. Car côtoyant Erika depuis l’école primaire, Clementine est l’une des très rares personnes à connaître tous les noirs dessous de son enfance.

Au cœur du désastre à venir ? Vid et Tiffany, les voisins plutôt extravertis d’Oliver et d’Erika qui, par un beau dimanche après-midi, auront l’idée de faire griller un cochon à la broche et d’inviter tout ce petit monde à venir manger dans leur jardin.

Un double suspense

Contrairement à Sam, Clementine, Oliver, Erika, Vid et Tiffany, Liane Moriarty admet n’avoir jamais assisté à un événement ayant affecté durablement sa vie personnelle. « À part la naissance de mes enfants, bien sûr ! Mais je sais bien que ça n’est pas tout à fait la même chose ! Malheureusement, ma vie est loin d’être aussi dramatique que celle de mes personnages. Malheureusement ? En fait, je devrais plutôt dire heureusement ! »

Avant de découvrir ce qui est arrivé lors de ce fameux barbecue, on découvrira donc bien d’autres choses. Par exemple, que Sam et Clementine ont de plus en plus de mal à se supporter ou qu’Oliver et Erika sont loin d’être aussi parfaits qu’ils en ont l’air. « Avec ce roman, le principal défi a été le constant va-et-vient entre le présent et le jour du barbecue, indique Liane Moriarty. J’avais besoin de maintenir le suspense sans rendre les lecteurs fous, et je sais que certains d’entre eux ont fini par sauter quelques chapitres pour savoir ce qui s’est passé au barbecue. Je les ai peut-être fait attendre trop longtemps ! »

De notre côté, on espère aussi ne pas avoir à attendre trop longtemps pour savoir ce que Nicole Kidman et Reese Witherspoon tireront de ce livre. « Leurs maisons de production respectives ont pris une option sur les droits, mais pour l’instant, aucune décision n’a été prise pour dire si ça sera un film ou une télésérie, ajoute Liane Moriarty. Au départ, je penchais pour le film. Mais après le succès de Petits secrets, grands mensonges, je n’exclurais certainement pas une autre série télévisée ! »