/entertainment
Navigation

Bien en selle sur la neige

Bien en selle sur la neige
Courtoisie Empire 47 ÉcoSentiers Villégiature

Coup d'oeil sur cet article

Parcourez la forêt sur deux roues, admirez la nature en hiver, faites le plein d’air pur et gardez la forme en fatbike, ce vélo aux pneus surdimensionnés accessible à tous.

Le fatbike, « c’est un vélo de montagne à sa plus simple expression », résume Christian Déry, directeur général d’Empire 47 ÉcoSentiers Villégiature, un OBNL destiné à la pratique du fatbike en hiver, à Lac-Delage, offrant 62 fatbikes en location et 31 kilomètres de sentiers.

À la différence que ce vélo est chaussé de gros pneus à crampons dont la largeur varie entre quatre et cinq pouces, offrant une meilleure traction sur la neige. Pas besoin de suspension, puisqu’on modifie la pression de l’air dans les pneus selon le type de sol, puis le nombre de vitesses se limite à environ 10 à l’arrière et un plateau à l’avant. Pour apprivoiser ce sport, un tel vélo suffit !

Popularité grandissante

Depuis cinq ans, le nombre de personnes qui enfourchent ces vélos a explosé et de plus en plus d’endroits les invitent. Comme le fait remarquer Francis Tétrault, chargé de projet pour le vélo de montagne chez Vélo Québec, en 2014, 12 sites accueillaient les amateurs de fatbike au Québec, leur donnant accès à 60 km de sentiers. Aujourd’hui, on compte

75 sites qui regroupent 1135 kilomètres de sentiers.

On peut penser que le développement de ce sport ne fait que commencer. Du côté d’Empire 47 ÉcoSentiers Villégiature, on espère doubler le nombre de membres d’ici 3 ans pour atteindre 1000 membres et on souhaite faire passer le nombre de kilomètres de sentiers à 45-50 dans trois à quatre ans.

À la Sépaq, l’offre de sentiers destinés aux vélos à pneus surdimensionnés a pris de l’expansion cette année, puisque l’activité est maintenant praticable dans neuf parcs nationaux. Le mont Sainte-Anne, pour sa part, est entré dans la vague en 2014, « sans être certain que ça allait durer », souligne Geneviève Clavet, chef de service des communications de la station Mont-Sainte-Anne. Aujourd’hui, on y parcourt six pistes de fatbike qui cumulent environ 20 kilomètres, en plus d’un réseau communautaire de 15 kilomètres.

Accessible à tous

« Dès qu’on a fait une heure ou deux de fatbike, 90 % des notions sont acquises et il ne reste qu’à s’améliorer », mentionne M. Déry. Pas besoin d’être un pro du vélo !

« C’est beaucoup plus facile de s’initier au fatbike (qu’au vélo de montagne). L’aspect technique est presque inexistant, il n’y a pas d’obstacles. Quand le fond est bien tapé, bien roulé, c’est facile », explique Alexandre Desjardins, passionné de vélos et directeur des technologies de l’information pour le Mont-Sainte-Anne.

En effet, après une bordée de neige, il est préférable d’enfiler ses raquettes ou ses skis pour fouler les sentiers dans la neige folle. Toutefois, lorsque le sol est dur, le fatbike offre « une option supplémentaire pour jouer dehors », se réjouit M. Desjardins.

D’ailleurs, son collègue François Carrier Déziel, aussi mordu de vélos, a eu la chance de s’initier au fatbike dans des conditions idéales, celles de Kuujjuaq. « C’est un beau terrain de jeu, la neige du Nord est très dure, parce qu’elle est balayée par le vent et que les températures y sont plus froides », dit-il.

Pas un sport extrême

Il ne s’agit pas d’un sport extrême réservé aux initiés, comme certains seraient tentés de croire à tort. Tout le monde peut l’essayer et l’adopter ! Évidemment, il est possible de faire grimper l’adrénaline lors des descentes au fil des pistes pour experts, mais c’est aussi « un vélo de randonnée, pour être en contact avec la nature », mentionne M. Tétrault. On roule moins vite qu’en vélo de montagne, il y a moins d’obstacles, on voit plus loin en forêt et si on tombe, on se retrouve sur la neige.

À titre de comparaison, Benoît Harvey, conseiller chez Mathieu Performance et maniaque de vélo affirme : « Je m’amuse à 30 km/h en vélo de route, à 20 km/h en vélo de montagne et à 10 km/h en fatbike ». C’est pourquoi dans certains centres, les fatbikes côtoient les randonneurs et les raquetteurs sans risque.

En location d’abord

Bien en selle sur la neige
Courtoisie Empire 47 ÉcoSentiers Villégiature

 

Le prix d’un vélo à pneus surdimensionnés peut atteindre 7500 $. Toutefois, pour avoir du plaisir, plusieurs experts contactés suggèrent simplement d’acheter un fatbike de base à environ 1000 $, puis de changer les pneus pour un modèle plus performant (environ 165 $ chacun). Ceux-ci devront posséder « des crampons hauts et larges, avec un bon dégagement », explique Charles Dubé, gérant de Hype Ski Vélo, qui fut l’un des premiers à Québec à vendre des fatbikes en 2013.

Et pourquoi ne pas s’initier en louant un fatbike dans un des magasins de vélo, centres de plein air et parcs qui offrent ce service ? Il y a même des modèles plus petits, destinés aux enfants de plus de huit ans (selon la grandeur) et des modèles électriques, offrant une assistance pouvant être très appréciée, surtout dans les côtes plus difficiles à gravir.

Où louer et pratiquer le fatbike près de Québec ?

  • Empire 47 ÉcoSentiers, Lac-Delage
  • Vallée Bras-du-Nord, Saint-Raymond-de-Portneuf
  • Mont-Sainte-Anne, Sainte-Anne-de-Beaupré
  • Sentiers du Moulins, Lac-Beauport
  • Domaine Maizerets, Limoilou, Québec
  • Certains parcs nationaux de la Sépaq, dont celui de la Jacques-Cartier
  • Pour connaître tous les sites : www.velo.qc.ca/sentier

5 accessoires pour le fatbike

1. Lumières Cat Eye

Bien en selle sur la neige
Courtoisie Mathieu Performance

 

Avant (HL-EL130, 100 heures d’autonomie) et arrière (TL-LD170) sur votre vélo, 39,99 $, www.mathieuperformance.com


2. Sac Blackburn (capacité de 5.25 à 6,95 L)

Bien en selle sur la neige
Courtoisie Mathieu Performance

Que vous attacherez ensuite au cadre de votre fatbike, 94,99 $, www.mathieuperformance.com


3. Bottes de vélo Wölvhammer de 45 Nrth

Bien en selle sur la neige
Courtoisie Mathieu Performance

 

Pour affronter des conditions météorologiques très froides, 424,99 $, www.mathieuperformance.com


4. Casque de vélo comme celui-ci (Giro Chronicle MIPS)

Bien en selle sur la neige
Courtoisie Hype Ski Velo

 

Par-dessus sa tuque en laine de mérinos, 149,99 $, hypeskivelo.com


5. Manchons « Wolftooth Pogies Singletrack »

Bien en selle sur la neige
Courtoisie Hype Ski Vélo

 

Fixés à votre vélo, les garderont au chaud, 174,99 $, hypeskivelo.com