/news/society
Navigation

Nouvelle offensive contre la surpopulation animale au Québec

Nouvelle offensive contre la surpopulation animale au Québec
Photo d'archives, Jean-François Desgagnés

Coup d'oeil sur cet article

Les médecins vétérinaires du Québec espèrent stériliser 1000 chats errants ou abandonnés dans le cadre de la 6e édition de la Semaine nationale de stérilisation animale.

L’initiative de l’Association des médecins vétérinaires en pratique de petits animaux vise à sensibiliser la population et les élus municipaux à l’efficacité de la stérilisation comme moyen de contrôle de la population animale. L’opération a un impact direct sur le nombre d’abandons et d’euthanasie, mentionne-t-on.

La semaine se déroulera du 25 février au 3 mars 2018. Bon an, mal an, plus de 200 cliniques vétérinaires à travers la province y prennent part en offrant des stérilisations à prix modiques ou en procédant gratuitement à cette opération pour les animaux sans propriétaires.

À Québec, où l’on compte 30 000 chats errants selon le Mouvement Chats errants, l’organisme a joint sa voix à celle de la Société protectrice des animaux (SPA) pour réclamer la participation du plus grand nombre de cliniques.

«Nous les invitons à faire preuve d’originalité encore cette année pour sensibiliser le public à l’importance de la stérilisation et pour faire avancer la cause», a indiqué dans un communiqué le porte-parole de la SPA de Québec, Félix Tremblay.

Les deux organismes invitent aussi le gouvernement provincial et les élus municipaux à «voter des lois et des règlements incitant et favorisant la stérilisation animale au Québec, en particulier celle des animaux errants ou vivants dans les refuges».