/news/politics
Navigation

Deux députés mettent «la partisanerie de côté» face à la maladie

Coup d'oeil sur cet article

Alors que l’Assemblée nationale a accepté de se saisir d’une pétition, réclamant un plan d’action urgent pour la maladie de Lyme, deux adversaires politiques ont décidé de se serrer les coudes et de faire équipe face à cette maladie.

Sylvain Pagé, le député péquiste, dépositaire de la pétition de l’Association québécoise de la maladie de Lyme (AQML), signée par 9000 personnes, et le député de Québec solidaire, Amir Khadir, collaboreront étroitement dans ce dossier.

En effet, M. Khadir, qui est aussi médecin spécialiste en microbiologie-infectiologie, a offert ses services à M. Pagé, a souligné ce dernier sur Twitter.

Des 82 pétitions déposées à la Commission parlementaire de la santé et des services sociaux (CSSS), aucune n’avait connu de suite, depuis le début du mandat. Il s’agit donc d’une première en quatre ans.

 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.