/finance
Navigation

Mauricie : on cherche des solutions à la pénurie de main-d’oeuvre

Bloc emploi
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

TROIS-RIVIÈRES - Des entrepreneurs de la Mauricie se sont réunis, jeudi à l’Espace Shawinigan, afin de trouver des solutions pour le manque de main-d’oeuvre.

«Le taux de chômage frôle 4,9 % (dans la région), c’est du jamais vu», lance Marie-Pier Matteau, directrice générale de la Chambre de commerce et de l’industrie de Trois-Rivières.

«Ce qui est impressionnant, a-t-elle ajouté, c’est qu’il y a 15 000 personnes en Mauricie qui sont inactives. C’est un bassin que doivent utiliser les entrepreneurs.»

Les experts estiment qu’il est important, parmi les solutions possibles, d’aller recruter des personnes qui ont de légers handicaps ou des personnes qui ont 55 ans et plus.

Depuis trois ans, les entreprises de la région sont aux prises avec de sérieux problèmes de recrutement. «Même si Trois-Rivieres est une ville universitaire, c’est difficile de garder la main-d’oeuvre ici. Il faut repenser les façons de les approcher», explique Mme Matteau.

À l’occasion de ce colloque, qui a réuni plus de 300 personnes, les entrepreneurs ont assisté à des conférences et des ateliers. «C’est rassurant de savoir qu’on n’est pas les seuls, c’est important qu’on s’unisse pour trouver des solutions», ajoute l’un d’eux.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.