/news/currentevents
Navigation

Saint-Augustin: deux autres ex-conseillers poursuivent la Ville

Lise Lortie
Photo d'archives JEAN-FRANÇOIS DESGAGNÉS Lise Lortie

Coup d'oeil sur cet article

Après France Hamel et Louis Potvin, deux autres ex-conseillers de Saint-Augustin ont déposé une poursuite contre la Ville pour réclamer des milliers de dollars amputés de leur paie par l’administration Juneau.

Lise Lortie et Denis Côté se sont tous deux adressés à la Cour des petites créances dans les derniers jours. Mme Lortie réclame 15 000 $ alors que M. Côté exige un dédommagement de 13 955 $. La réclamation des quatre ex-conseillers totalise 56 271 $.

Rembourser rétroactivement

Ces derniers avaient tous été contraints de rembourser rétroactivement du salaire perçu en trop au fil des ans pour avoir siégé à des comités qui n’étaient pas constitués légalement. Certains comités n’existaient tout simplement pas alors que d’autres ne produisaient aucun procès verbal.

Le maire Sylvain Juneau avait dénoncé la situation en décembre 2015, déplorant le versement automatique d’une allocation annuelle de près de 6000 $ à chaque conseiller, sans égard à la liste de leurs responsabilités. Les ex-conseillers jettent le blâme sur l’administration de la Ville à l’époque. Ils réclament l’intégralité des montants remboursés et des dommages pour les torts causés à leur réputation par Sylvain Juneau.