/entertainment/tv
Navigation

Jax, la lignée de Merlin: une série d’envergure

Squeeze Studio a obtenu du financement de la Ville

La mesure d’aide au démarrage de productions cinématographiques et télévisuelles a permis à plusieurs projets de voir le jour à Québec. C’est le cas du long métrage <i>Nelly et Simon : Mission Yéti</i>, des Productions 10<sup>e</sup> Ave, en salles depuis le 23 février.
Photo courtoisie, Productions 10e ave. La mesure d’aide au démarrage de productions cinématographiques et télévisuelles a permis à plusieurs projets de voir le jour à Québec. C’est le cas du long métrage Nelly et Simon : Mission Yéti, des Productions 10e Ave, en salles depuis le 23 février.

Coup d'oeil sur cet article

Jax, la lignée de Merlin est une nouvelle série d’animation d’envergure qui sera créée par Squeeze Studio Animation. La compagnie de Québec a des visées internationales pour les 26 épisodes d’une demi-heure, qui verront le jour en 2020.

La série fait partie des cinq projets retenus par la Ville de Québec dans le cadre de la mesure d’aide au démarrage de productions cinématographiques et télévisuelles, pour la période 2017-2018, a-t-on appris jeudi. Ils ont reçu une aide financière de 26 700 $.

« Nous sommes en pleine phase de développement actuellement », a indiqué la directrice, créations originales de Squeeze, Chantal Cloutier.

« Ce sera une grande série animée pour les jeunes de 8 à 10 ans, environ. Ça racontera l’aventure d’un jeune garçon, et on va ajouter de la magie à travers tout ça. »

Des négociations ont lieu en ce moment avec un diffuseur. L’objectif, note Chantal Cloutier, est de diffuser la série originale à l’international.

Jax, la lignée de Merlin avait été couronnée « série la plus prometteuse » l’automne dernier, à la foire Cartoon Connexion, un événement mondial qui avait lieu à Québec et qui rassemblait 400 professionnels de l’industrie de l’animation, provenant de 21 pays.

Il faut de 18 à 24 mois pour produire une telle série, soutient Chantal Cloutier.

Cinq projets financés

Les autres projets soutenus par la Ville sont le long métrage d’animation Brad, le jamboree des génies, de Productions 10e Ave, un long métrage qui s’intitulera Cauchemar aveugle, produit par la boîte Dionysos, et un documentaire de Trait d’union, Musique pour larmes et silences.

Le projet Arthur l’aventurier, mission d’aventure, a aussi bénéficié d’un montant d’argent, pour un investissement total de 150 000 $.

Depuis 2009, la Ville de Québec a soutenu 81 projets, pour une aide financière totalisant 1 650 000 $.