/sports/others
Navigation

Les Carabins au menu pour terminer sur une bonne note

Le Rouge et Or disputera la 5e position à ses rivales montréalaises dimanche

L’attaquante Maud Chapleau tente de déjouer le centre du Heat formé d’Aidan Lea (9) et Sara McCreary (7).
Photo Pascal Huot L’attaquante Maud Chapleau tente de déjouer le centre du Heat formé d’Aidan Lea (9) et Sara McCreary (7).

Coup d'oeil sur cet article

Le Rouge et Or de l’Université Laval a prolongé sa saison en disposant, samedi, du Heat de UBC Okanagan pour atteindre la finale consolation du championnat canadien de volleyball féminin disputé au PEPS.

Le Rouge et Or s’est imposé par la marque de 25-16, 17-25, 27-25 et 25-20 et retrouvera les Carabins de l’Université de Montréal dimanche à 11 h dans le match pour la 5e position. « Les filles ont disputé un beau match, a résumé l’entraîneur-chef Olivier Caron. Il y avait beaucoup d’intensité. Il y a eu seulement un creux de trois points, ce qui est impressionnant. Les filles doivent être fières de leur travail. »

« Nous n’avons pas d’étoiles et ça prend tout pour avoir une fille sur l’équipe du RSEQ, mais notre force est notre groupe de 14, de poursuivre Caron. Quand toutes les filles jouent à leur niveau, nous sommes une équipe d’étoiles. »

En écartant le Heat qui tentait de rebondir après avoir échappé une avance de deux sets à zéro dans une défaite crève-cœur contre les Rams de Ryerson, vendredi soir, le Rouge et Or a-t-il démontré qu’il était plus que l’équipe hôtesse du championnat et pouvait rivaliser avec les meilleures ?

« Dans notre tête, on savait que nous avions notre place, a affirmé le pilote lavallois. En gagnant, on a prouvé qu’on avait notre place. Toutes les parties sont très serrées depuis le début du tournoi. »

« Toutes les filles ont contribué »

Peu utilisée lors du premier match contre Calgary au profit de Alyssa Fields, la centrale Alex Béraud a joué un fort match. Elle a réussi sept attaques marquantes et quatre blocs.

« Toutes les filles ont contribué et nous avons été complémentaires, a expliqué la joueuse du match chez le Rouge et Or. Je suis contente de pouvoir disputer un autre match. On s’est prouvé à nous-mêmes qu’on faisait partie des meilleures équipes au pays. Je suis en fin de carrière et je veux absolument terminer en beauté. »

Béraud sera-t-elle partante contre les Carabins ? « J’espère, a-t-elle indiqué. Avec la performance d’aujourd’hui, je suis supposée. Nous avons beaucoup de profondeur, ce qui n’est pas le cas de toutes les équipes. Je suis contente de retrouver Montréal. Elles nous ont battues en finale provinciale et ça sera un autre match émotif. »

Comme ce fut le cas vendredi, contre Calgary, la capitaine Alice Cloutier a bien fait avec 16 attaques marquantes et 11 récupérations.

Victoire des Carabins

Deuxièmes favorites du tournoi, les Carabins de Montréal ont rebondi après s’être écroulées en première ronde contre les Pandas de l’Alberta. Les Bleus ont défait les Tigers de Dalhousie au pointage de 25-21, 25-20 et 25-18. « Nous sommes restées ensemble et nous avons rebondi malgré la déception du premier match, a souligné la joueuse du match et libero Stéphanie Lojen. On n’avait pas d’émotions négatives. »

Les Pandas de l’Alberta ont obtenu leur billet pour la finale en disposant des Thunderbirds de UBC en des manches de 25-19, 27-25, 19-25 et 25-15. Les Pandas savourent ainsi leur revanche après avoir plié l’échine en finale, l’an dernier à Ryerson, face à UBC.

Le match pour le bronze et la finale auront lieu à 14 h et à 17 h respectivement pour clore le championnat.