/travel/destinations
Navigation

Un week-end à Bennington

Pont couvert
Photo courtoisie, Lynn Green Pont couvert

Coup d'oeil sur cet article

À environ quatre heures de route de Montréal, Bennington se fait plus timide que d’autres populaires villes voisines du Vermont telles Burlington ou Stowe.

La ville aux bâtiments de briques bourgogne est pourtant invitante avec son amour de tout ce qui se fait localement, son architecture, son histoire et son penchant pour les arts. C’est l’endroit idéal pour goûter au charme de l’hospitalité des petites villes le temps d’un week-end en Nouvelle-Angleterre

OÙ FLÂNER ?

Au centre-ville historique

C’est sur la rue principale (Main Street) que se trouve l’âme de Bennington. De chaque côté de l’artère principale, une quarantaine de boutiques et de petits commerces à l’architecture coloniale ouvrent chaleureusement leurs portes aux résidents et aux visiteurs. Restaurants, boutiques, cafés, magasin de livres usagés, barbier, magasin général, antiquaires, chocolateries, galeries d’art (six galeries, deux scènes extérieures et un théâtre forment ce qu’on appelle l’Art District de la ville) : on pimente ainsi sa balade dans le centre-ville d’arrêts gourmands, shopping et culturels. Et on ne manque pas d’aller saluer le défunt poète Robert Frost, dont la tombe se trouve à deux pas de l’église Old First Church.

Bennington, Vermont
Photo courtoisie, Dennis Curran
Bennington, Vermont

Au marché fermier

Fondé en 2002 et ouvert tout au long de l’année, le marché fermier de Bennington fait la part belle aux producteurs, agriculteurs et artisans locaux. Ici, on ne se procure que des produits et aliments locaux, directement des mains des fermiers et producteurs. Au menu : légumes, viandes, fromages, pâtisseries, artisanat, plats préparés maison... En hiver, le marché prend place dans l’église First Baptist les premiers et troisièmes samedis du mois.

QUOI FAIRE ?

Découvrir les musées Bennington et Laumeister Art Center

Fière de sa vibrante scène culturelle pour une ville de cette taille, Bennington propose plusieurs découvertes dans ses deux musées principaux : le Bennington Museum et le Laumeister Art Center. Le premier est hôte de la plus importante collection d’œuvres de l’artiste Grandma Moses au monde ainsi que des expositions d’œuvres modernes. Quant au second, il est composé de diverses galeries, d’expositions permanentes, d’un musée dédié aux ponts couverts de la Nouvelle-Angleterre, d’un studio d’art et d’un théâtre.

Profiter de la vue du haut du monument Bennington Battle

Le monument Bennington Battle
Photo courtoisie, Ann Smith
Le monument Bennington Battle

Voilà le monument historique le plus populaire de la ville de Bennington et qui est reconnu pour avoir été témoin d’un moment décisif dans la révolution américaine. Depuis l’observatoire du Bennington Battle Monument, monument datant de 1891 et commémorant la bataille de Bennington du 16 août 1777, on profite d’un joli point de vue sur la ville ainsi que sur quelques États voisins.

Vue depuis le monument Bennington Battle.
Photo courtoisie, Stephen Goodhue
Vue depuis le monument Bennington Battle.

Prendre part à une visite du Wilson Castle

Château fort, lieu hanté, petite perle d’architecture, héritable du passé : le château Wilson vaut une visite lors d’un passage à Bennington. Résidence de la famille Wilson pendant cinq générations, le château que l’on décrit comme un chef-d’œuvre d’architecture a été construit au milieu du 19e siècle au cœur des Green Mountains. Fusion de divers styles européens, la résidence propose des visites guidées historiques ou encore « hantées » (car comme toute bonne vieille demeure, l’endroit serait hanté !), ainsi que des soirées Meurtres et mystères.

OÙ MANGER ?

À la microbrasserie Madison Brewing Company

Nul ne peut se rendre au Vermont sans prendre part à la découverte de certaines de ses réputées microbrasseries. On en retrouve une dizaine dans les alentours de Bennington, dont Northshire Brewery, Harvest Brewing et le plus populaire et premier pub de la ville : Madison Brewing Company. En plus de miser sur les aliments et produits frais et locaux, le resto-pub se fait un devoir de brasser et de proposer « les meilleures et plus fraîches bières artisanales possibles ».

Au restaurant The Bennington station

Dans cette ancienne gare de 1897 que l’on a savamment restaurée (la preuve par ce wagon qu’on a gardé sur le terrain classé lieu historique), le chef du restaurant Bennington Station propose des plats composés de bœuf Angus certifié, de fruits de mer frais, de veau, de poulet et de pâtes.

OÙ dormir ?

Four Chimneys Inn

Le Four Chimneys Inn
Photo courtoisie, Lynn Green
Le Four Chimneys Inn

Élégant, charmant et accueillant, le Four Chimneys Inn est cette parfaite auberge proposant des chambres douillettes, un foyer, un lounge et des jardins encerclant un manoir restauré datant de 1913.

South Shire Inn

Franchement romantique et invitante, cette auberge respire le charme des véritables B&B du Vermont. Les neuf chambres de ce manoir victorien datant de 1887 offrent chacune une ambiance unique (certaines d’entre elles possèdent même leur propre foyer). Le petit-déjeuner est inclus.