/news/politics
Navigation

Le député des Îles-de-la-Madeleine annonce son départ de la vie politique

caucus liberal
Photo Simon Clark À 65 ans, Germain Chevarie a reconnu que l’âge a été «un facteur» dans sa décision de quitter la vie politique, sans être la «principale» raison.

Coup d'oeil sur cet article

QUÉBEC | Le député libéral des Îles-de-la-Madeleine, Germain Chevarie, a annoncé mardi qu’il ne briguerait pas un nouveau mandat à la prochaine élection provinciale, devenant ainsi le 10e député libéral a annoncé son départ en octobre.

«Ç’a été une décision extrêmement difficile, déchirante [de quitter la politique active]», a indiqué M. Chevarie, élu en 2008 et 2014 pour deux mandats non consécutifs.

Il a indiqué ne pas avoir pris cette décision en raison de circonstances «extérieures», comme la performance décevante du Parti libéral dans les sondages, mais plutôt parce qu’il s’est questionné sur ce «qu’il souhaite faire, sur ses projets personnels».

Il croit d’ailleurs que les départs au PLQ sont «circonstanciels» et qu’ils ne s’inscrivent pas dans un quelconque mouvement.

À 65 ans, il a reconnu que l’âge a été «un facteur», sans être la «principale» raison.

«Je pense effectivement qu’un bon caucus, un bon gouvernement, un bon parti, c’est un mélange de jeunesse, de femmes, d’hommes et de personne avec un peu plus d’expérience», a-t-il indiqué.

Le premier ministre a souligné à maintes reprises par le passé qu’il aimerait offrir une place plus importante à la jeunesse dans son caucus et dans son cabinet ministériel.