/news/provincial
Navigation

Le petit boulevard Laurier sera fusionné à Laurier pour faire de la place au tramway

Cette information a été dévoilée lundi lors du comité plénier sur le réseau de transport structurant de Québec.
PHOTO JEAN-FRANÇOIS DESGAGNÉS Cette information a été dévoilée lundi lors du comité plénier sur le réseau de transport structurant de Québec.

Coup d'oeil sur cet article

Pour faire de la place au tramway, la Ville de Québec prendra l’espace occupé actuellement par le petit boulevard Laurier et devra exproprier une bande de terrain à l’ouest.

Cette information a été dévoilée lundi lors du comité plénier sur le réseau de transport structurant de Québec.

Marc Des Rivières, directeur du Bureau des transports de la Ville, a répondu à la question du chef de l’opposition, Jean-François Gosselin, qui est convaincu que le plan élaboré par la Ville sur Laurier ne fonctionne pas, car l’emprise n’est pas assez large.

Cette information a été dévoilée lundi lors du comité plénier sur le réseau de transport structurant de Québec.
Photo Jean-François Desgagnés

M. Des Rivières a révélé que les plans prévoient de prendre l’espace occupé par le petit boulevard Laurier, la voie de desserte qui longe l’artère principale sur une bonne partie de sa longueur.

«La largeur finale occupera environ 50 mètres», a-t-il indiqué. Cela comprendra les aménagements paysagers, les trottoirs, trois voies de circulation dans chaque sens, la plateforme de tramway et les voies de virage à gauche.

Ces derniers seront en effet toujours permis à la plupart des intersections, a aussi indiqué la Ville.

Benoit Carrier, chef de projet du bureau d’études, a assuré que les études pour concevoir le tracé du tramway sur Laurier ont été faites à deux reprises. «Ce qui a été présenté là fonctionne. Les études de circulation ont été faites deux fois.»

Cette information a été dévoilée lundi lors du comité plénier sur le réseau de transport structurant de Québec.
Photo Jean-François Desgagnés

Marc Des Rivières indique qu’avec l’ajout d’une voie de circulation automobile en direction est, le boulevard Laurier aura «une meilleure capacité et une meilleure performance que celui qu’on a aujourd’hui».

Expropriations

Il faudra cependant exproprier une bande de terrain dans la portion ouest du boulevard Laurier entre Lavigerie et Jean-De-Quen, au sud. «On acquiert une pente de terrain pour compenser le fait qu’il n’y a pas de petit boulevard Laurier.» Celle-ci comprendra, entre autres, la devanture du CHUL, plusieurs hôtels, commerces et restaurants.