/news/transports
Navigation

Tramway: Lehouiller tend à nouveau la main à Labeaume

Le maire de Lévis Gilles Lehouillier n’aime pas l’idée de voir les deux villes travailler en parallèle.
Photo JEAN-FRANCOIS DESGAGNES Le maire de Lévis Gilles Lehouillier n’aime pas l’idée de voir les deux villes travailler en parallèle.

Coup d'oeil sur cet article

Le maire de Lévis répète que Régis Labeaume devra comprendre le message : il n’y aura pas de tramway à Québec sans interconnexion avec la Rive-Sud.

Ce point semblait réglé mais Gilles Lehouillier n’aime pas l’idée de voir les deux villes travailler en parallèle.

«S’il n’y a pas d’interconnexion, le projet de tramway ne peut pas aller de l’avant. C’est une volonté ferme du gouvernement. On lance à nouveau un appel à la Ville de Québec. On est prêt à collaborer», a-t-il répété deux fois plutôt qu’une, avant et pendant la séance du conseil municipal, lundi soir.

Le maire Labeaume a répété jeudi que les deux villes travaillent maintenant chacune de leur côté. «Qu'il s'occupe de ses affaires, qu'il bâtisse ses affaires, et les deux sociétés de transport, ensuite, s'organiseront.»

Selon M. Lehouillier, son homologue de Québec doit comprendre le message. «C’est une exigence du gouvernement du Québec. Ce n’est pas pour rien que le gouvernement du Québec nous a confié le mandat. C’est un incontournable. Qu’il le veuille ou non. Il faut travailler ensemble. Il ne pourra pas passer à côté. Je vais le contacter personnellement là-dessus.»

La semaine dernière, Québec a invité Lévis à réaliser son projet de transport collectif avant de discuter des moyens pour l'arrimer au réseau de tramway sur la Rive-Nord.

La collaboration devrait se faire par l'entremise du Réseau de transport de la Capitale et de la Société de transport de Lévis.

Le gouvernement du Québec a annoncé vendredi le versement de 87 millions de dollars à la Ville de Lévis notamment pour l'aménagement de voies réservées sur le boulevard Guillaume-Couture.