/sacchips/pushstart
Navigation

[VIDÉO] J’ai retrouvé mon cœur d’enfant avec Nintendo Labo

Ça faisait un moment que je ne m’étais pas autant amusé avec... du carton!

Coup d'oeil sur cet article

Plus que quelques semaines avant que Nintendo Labo se retrouve dans les bacs. Dès son annonce, le produit — des mini-jeux carburant à la Switch... et au carton — polarise les gamers.

Certain(e)s croient que le Labo serait une gamique reposant sur du matériel bon marché. Vendre du carton à gros prix (99.99$ pour le module «robot» et 89.99$ pour le module «variété») peut faire sourciller, en effet.

D’autres — comme mon collègue Nicholas et moi — espèrent qu’il s’agit plutôt d’une activité familiale, un projet éducatif, un nouveau canevas pour la créativité des enfants, voire même une distraction entre adultes qui redoutent leurs poils grisonnants.

Eh bien, devinez quoi? J’ai finalement testé Nintendo Labo et je suis ravi de vous apprendre que c’est Nicholas et moi qui avions raison. Bravo à nous!

Sur ce...

5 choses qu’il faut retenir de Nintendo Labo

1. Le fameux carton est mince, mais aussi robuste

Difficile, donc, de le déchirer par inadvertance. Ouf. De plus, il suffit de détacher les morceaux pour assembler les nouvelles manettes, les Toy-Con.

2. On peut également décorer nos créations

De quoi occuper encore plus longtemps les enfants. Merci Nintendo!

3. Les instructions pour l’assemblage s’affichent sur la Switch

On peut donc «rembobiner», faire de l’avance rapide et même faire pivoter les exemples qui s’affichent à l’écran pour s’assurer qu’on a bel et bien le bon angle.

Bref, c’est à l’opposé d’Ikea et de ses instructions cruellement nébuleuses qui précipitent, la plupart du temps, des ruptures de couple.

4. Les jeux sont plus complexes qu’on peut le croire

On peut modifier les sons du piano du kit «variété», par exemple, avec une ribambelle de pièces en carton à construire et à insérer dans l’instrument.

Autre exemple: la maison — une «habitation» où on interagit avec les habitants d’une demeure à l’aide de bidules qu’on assemble — regroupe pas moins que neuf mini-jeux!

5. On peut également reprogrammer les jeux!

Si on se fie au Nintendo Labo qui vient avec le kit «variété», on peut reprogrammer les jeux à l’aide de l’option «Garage».

Dans ce module où on peut associer différentes actions aux Joy-Con (les manettes traditionelles), on constate qu’on peut, notamment, jouer de la guitare sur la Switch (faut toutefois construire son propre instrument en carton) ou encore piloter la voiture de course à l’aide du guidon du Toy-Con de moto.

De quoi fasciner le hacker en vous!

 

Brèves

 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.