/sports/fighting
Navigation

Un boxeur qui a tué son adversaire amasse des fonds pour son fils

Double Jeopardy boxing
Amber Bracken/Edmonton Sun/QMI A Gary Kopas

Coup d'oeil sur cet article

Le boxeur qui a donné le coup fatal à David Whittom a lancé une campagne de financement pour amasser des fonds qui seront dédiés au fils du défunt.

Gary Kopas, 38 ans, a créé mercredi soir une campagne de sociofinancement. Son objectif est d’amasser la somme de 50 000 $ pour le fils de David Whittom, âgé de 10 ans.

Le boxeur de Saskatoon avait remporté une victoire par arrêt de l’officiel au 10e round face au Québécois David Whittom le 27 mai 2017 lors d’un combat pour le titre canadien des poids lourds, à Fredericton, au Nouveau-Brunswick.

Quelques heures après le combat,Whittom a été plongé dans un coma artificiel après avoir fait une hémorragie cérébrale. Ce dernier s’est finalement éteint le 16 mars dernier après plus de neuf mois passé dans le coma.

Le chagrin d’un père

Père de deux enfants, Gary Kopas s’est dit attristé de savoir qu’un enfant de 10 ans va grandir sans son père.

« J’ai créé cette page pour venir en aide au fils de David, Zack. Il n’y a rien qui va ramener David et je sais que j’ai dit plus d’un million de fois que sa mort n’était pas de ma faute. Toutefois, je veux amasser de l’argent pour Zack», a-t-il écrit dans la description de la campagne avant de donner 100 $ lui-même.

L’entraîneur qui a accompagné David Whittom durant sa carrière, François Duguay, s’est dit heureux du geste posé.

« C’est un très beau geste de sa part », a-t-il mentionné jeudi soir.