/entertainment/music
Navigation

Expulsés pour avoir insulté Jérémy Gabriel

Il se produisait vendredi soir à l’Anti Bar & Spectacles

jérémy gabriel
Photo Kim Nunès

Coup d'oeil sur cet article

Le copropriétaire de l’Anti Bar & Spectacles a dû montrer la porte à des clients qui proféraient des insultes sur Jérémy Gabriel avant son concert vendredi soir.

Le chanteur de 21 ans s’apprêtait à monter sur scène, vers 20 h, quand Karl-Emmanuel Picard a repéré le petit groupe d’individus.

Le copropriétaire de l’Anti Bar & Spectacles Karl-Emmanuel Picard (à gauche) et Jéremy Gabriel posent devant des affiches destinées à promouvoir des concerts, dont celui du chanteur de 21 ans qui arbore une fausse barbe sur la photo.
Photo courtoisie
Le copropriétaire de l’Anti Bar & Spectacles Karl-Emmanuel Picard (à gauche) et Jéremy Gabriel posent devant des affiches destinées à promouvoir des concerts, dont celui du chanteur de 21 ans qui arbore une fausse barbe sur la photo.

« Il y avait du beau monde, il y avait des gens, et j’ai remarqué quatre ou cinq personnes qui étaient assises et qui disaient des commentaires à son égard que je ne peux pas vraiment répéter », relate le copropriétaire de l’Anti au Journal

« Ils étaient sur le party, ils étaient clairement là pour rire et se moquer », déplore-t-il.

Malgré un avertissement, les clients ont continué à prononcer des insultes, poussant la direction à les expulser. Karl-Emmanuel Picard raconte qu’il a dû appeler la police parce que les individus en question insistaient pour retourner à l’intérieur. .

Surprise

Le promoteur ne cache pas sa surprise que des individus, « dont un père de deux enfants », aient déboursé 20 $ « pour dénigrer les handicapés et Jérémy Gabriel ». D’autant qu’il n’en était pas à sa première présence à l’Anti, et qu’on n’avait jamais déploré de tels écarts.

 

Jérémy Gabriel, atteint du syndrome de Treacher-Collins, avait invité vendredi des amis, des membres de la famille et des promoteurs de l’industrie du spectacle, pour lancer une tournée de concerts. « Je voulais éviter qu’il soit sur scène et qu’il entende ces commentaires-là », explique Karl-Emmanuel Picard.

En entrevue avec TVA Nouvelles, il y a deux semaines, Jérémy Gabriel avait expliqué comment il avait appris à vivre avec les commentaires négatifs. « Si je me mettais à écouter ce que monsieur et madame Tout-le-monde disent, probablement que je ne ferais rien de ma vie », avait-il lancé.