/news/transports
Navigation

Grève en vue au Canadien Pacifique

Grève en vue au Canadien Pacifique
Photo d'archives Agence QMI, Joël Lemay

Coup d'oeil sur cet article

LAVAL | Les 3000 chefs de train et ingénieurs de locomotive du Canadien Pacifique (CP) pourraient entrer en grève le 21 avril prochain.

Les employés, membres de la Conférence ferroviaire de Teamsters Canada, ont voté à 94,2 % pour se doter d’un mandat de grève. Dans un communiqué émis vendredi, le syndicat dénonce la volonté du CP de procéder à des coupures et d’exiger des concessions de la part des syndiqués alors que l’entreprise continue «d’afficher des bénéfices qui se chiffrent dans les milliards de dollars». Le syndicat accuse le CP d’avoir réalisé ces bénéfices au prix de coupures, de mises à pied et d’une politique disciplinaire qu’il juge excessive.

Le CP aurait également rejeté la plupart des solutions proposées, notamment pour limiter l’épuisement des employés, selon le syndicat. Ce dernier affirme dans son communiqué que «les niveaux de fatigue des équipes de train ont été décrits par Transports Canada comme une "menace immédiate" à la sécurité ferroviaire».

La convention collective des chefs de train et des ingénieurs de locomotive du CP est échue depuis le 31 décembre 2017. Des médiateurs fédéraux sont impliqués dans le dossier depuis le 29 janvier dernier.