/lifestyle/fashionbeauty
Navigation

Voici combien donner de pourboire à son coiffeur pour ne pas avoir l’air «cheap»

Coup d'oeil sur cet article

 Ce n’est pas toujours évident de déterminer à quel montant doit s’élever le pourboire offert à son coiffeur lors d’un rendez-vous. 

  

 C’est arrivé à tout le monde de payer sa facture de 150$ et de donner 10$ en pourboire, pensant que c’était suffisant. C’est sûr que si l’on compare à la dame d’à côté qui a remis un maigre 2$ à son coiffeur, cela paraît généreux. Attention! Il y a quand même des règles à respecter, selon le type de coiffeur et l’établissement choisi. 

 Si la notion du 15% à 20% est assez établie dans le domaine de la restauration, c’est autre chose dans le monde capillaire. 

 L'équipe de billie a donc parlé à quatre coiffeurs afin de savoir quel est le montant espéré lors d’un rendez-vous. Leur anonymat est conservé, parce que tsé, ce n’est pas chose commune de parler d’argent! 

 1. Travailler à son compte ou louer chaise = pas les mêmes attentes 

  

 Il y a d’abord une distinction à faire entre les coiffeurs «travailleurs autonomes» et les coiffeurs qui louent leur chaise dans un salon. Ceux qui travaillent à leur compte récoltent tout l’argent de leurs clients. 

 «Étant travailleur autonome, je ne vois pas le pourboire de la même façon. Étant donné que l'argent me revient en totalité, je n'attends pas de pourboire en retour», explique l’un des coiffeurs. 

 À l’inverse, celui qui partage son milieu de travail avec d’autres professionnels s’attend à plus, puisqu’il doit remettre une partie de ses gains au salon où il travaille. «C’est 15% à 20%, minimum. Tu dois voir ça comme un service au restaurant. Si je t’ai fait un massage, je t’ai donné une coupe de vin et que le rendez-vous a pris 3h, le pourboire doit être en conséquence.» 

  

 2. L’âge du client fait une différence 

  

 Évidemment, si la cliente est une adolescente, les coiffeurs ne s’attendront pas au même pourboire que celui d'une jeune professionnelle. 

 «Si ma cliente de 16 ans est contente de me laisser 2$ de pourboire, ça me fera plaisir de l'accepter», fait savoir l’un d’eux. 

  

 3. Le type et le temps du service demandé 

  

 Il y a une grosse différence de prix entre les coupes et la coloration de cheveux. Alors oui les gars, vous allez économiser de l'argent en masse.  

 Le seul moment où votre 2$ est acceptable, selon une des coiffeuses interrogées, c’est dans le cas d’une coupe de cheveux à 25$, et encore là... 

 Sinon, le pourboire pour une coupe variera entre 5$ et 10$, alors que pour une coloration ce sera plus entre 15$ et 20$.  

  

 4. La notoriété du salon auquel vous allez 

  

 Soyez certains que si vous choisissez le coloriste de votre vedette favorite et que vous attendez deux mois sur une liste d’attente pour un rendez-vous, vous aurez à sortir davantage d’argent pour le pourboire. 

 «Dans le monde de la coiffure au Québec, c’est vraiment comme le monde de la restauration. Si tu vas dans un resto à prix moyen, tu peux donner moins de pourboire. Par contre, si tu vas dans un resto avec des chefs super réputés et des serveurs extraordinaires, les clients vont laisser au moins 20%», compare une professionnelle. 

 En résumé, le p’tit change de fond de poches n’est pas suffisant pour le coiffeur qui passe beaucoup de temps sur une crinière. En guise de satisfaction, un 15% à 20% de la facture est la moindre des choses. 

 *Pour faire le plein d'inspiration mode et beauté vraiment pas #basic, suivez billie sur Instagram et Facebook!