/sports/others
Navigation

Pelletier et Betts couronnés au Gala Rouge et Or

Les deux étudiants de l’Université Laval ont été nommés athlètes par excellence de l’année jeudi soir

Justine Pelletier et Mathieu Betts ont été déclarés grands gagnants de la 67<sup>e</sup> édition du Gala du Rouge et Or qui s’est tenu hier soir au PEPS.
Photo Jean-Francois Desgagnés Justine Pelletier et Mathieu Betts ont été déclarés grands gagnants de la 67e édition du Gala du Rouge et Or qui s’est tenu hier soir au PEPS.

Coup d'oeil sur cet article

Mathieu Betts et Justine Pelletier sont les athlètes par excellence de la 67e édition du Gala du Rouge et Or qui s’est déroulé, jeudi, au PEPS.

Pour Betts, il s’agit d’un deuxième titre consécutif. L’ailier défensif rejoint ainsi le coureur de demi de fond Charles Philibert-Thiboutot (2014-2015), les nageuses Sophie Simard (2001, 2002 et 2004) et Marlène Taliana (1999-2000), la volleyeuse Claude Lessard (1995-1996) et la coureuse Odette Lapierre (1985-1986) qui sont les seuls à avoir réussi un doublé dans l’histoire de l’événement.

«Tu ne t’habitues pas à recevoir un tel prix, a mentionné Betts. Tu ne peux pas avoir un plus gros honneur que d’être honoré par ton université. Ça fait chaud au cœur de se distinguer dans un aussi bon groupe qu’une équipe de football. C’est une récompense qui me rend très, très fier.»

Betts a remporté le trophée J.P. Metras décerné au joueur de ligne par excellence au pays pour une deuxième année consécutive. Membre de la première équipe d’étoiles canadienne, Betts a mené le RSEQ pour les sacs (5,5), les passes rabattues (6) et les échappés recouverts (2). Betts est seulement le deuxième joueur de football à remporter le titre d’athlète par excellence après le plaqueur Étienne Légaré en 2009.

L’équipe avant tout

De son côté, Pelletier a écrit une page d’histoire en devenant la première joueuse de rugby à remporter le prix ultime. La demi de mêlée a été élue sur l’équipe d’étoiles du championnat canadien où le Rouge et Or a signé le meilleur résultat de son histoire en remportant la médaille d’argent. Pelletier a aussi été sélectionnée au sein de la première équipe d’étoiles canadienne.

«Ce prix est pour vous, ce prix est pour nous, a lancé Pelletier en pointant ses coéquipières après avoir reçu son trophée. Notre attitude a fait la différence. On n’a pas eu peur de se frapper à chaque entraînement. Mon nom est écrit sur la plaque, mais il y a aussi le mot rugby. Ce n’est pas pour être humble, mais l’équipe fait foi de tout en rugby. Mon titre prouve que le rugby s’améliore à Laval. Ça va être bon pour le recrutement et pour la suite. Il nous reste une étape à franchir.»

Pelletier prendra part à un camp d’entraînement de l’équipe nationale à 15 du 16 au 22 mai à Kingston, une deuxième expérience après le camp de novembre dernier.

Prix Jean-Marie de Koninck

En nomination pour une deuxième année consécutive pour le prix Jean-Marie de Koninck du mérite académique, Geneviève Gagné a conservé une moyenne de 4 sur 4,33. L’étudiante en physiothérapie a remporté le bronze au championnat canadien en pentathlon et l’argent dans l’épreuve du saut en hauteur au championnat provincial.

«Je mets beaucoup d’efforts dans les deux et c’est important de performer dans mes études et dans mon sport, a souligné Gagné qui amorcera ses études de maîtrise en septembre. Je suis vraiment surprise d’avoir gagné. Sur le plan sportif, je n’étais pas certaine de participer au pentathlon en début de saison en raison d’une blessure à une cheville.»

«J’ai changé d’entraîneur et nous avons modifié mon programme d’entraînement, de poursuivre Gagné. On a misé sur la qualité plutôt que la quantité.»

Le club d’athlétisme s’illustre

Le club d’athlétisme a remporté les deux titres de recrue par excellence.

Recrue de l’année de U Sports en cross-country et du RSEQ en athlétisme, Jean-Simon Desgagnés a été élu sur la première équipe d’étoiles dans les deux disciplines sur la scène provinciale. Il a aussi remporté l’or au 3000 m et 4x800 m au championnat du RSEQ ainsi que l’argent au 1500 m.

«C’est cool que l’athlétisme ait remporté des prix et que plusieurs athlètes se soient retrouvés en nomination, a mentionné Desgagnés. J’ai connu une bonne première année, mais je ne dois pas m’asseoir sur mes lauriers. Je dois continuer de progresser. L’objectif est de remporter des médailles au championnat canadien. Il ne faut pas se mettre de limites.»

Lacourse en toute logique

Chez les femmes, l’honneur a été décerné à Jessy Lacourse qui a été choisie athlète par excellence du championnat provincial en raison de ses quatre médailles d’or et athlète de l’année en athlétisme du RSEQ. Détentrice de trois records d’équipe, elle a pris le 5e rang au 3000 m du championnat U Sports.

«Le vrai prix est de faire partie du Rouge et Or, a exprimé Lacourse. C’est beaucoup plus représentatif porter le maillot du Rouge et Or que de gagner un prix. J’ai connu des gens dans la famille du Rouge et Or que je vais aimer toute ma vie.»

«Je ne m’attendais pas du tout à gagner, de poursuivre Lacourse. En raison de mes bons résultats collégiaux, j’espérais percer dès ma première année universitaire. Nos succès comme club vont aider dans le recrutement. Dans le passé, plusieurs bons jeunes quittaient le Québec. L’objectif est de retenir les bons athlètes chez nous.»

Native de Québec, Lacourse a passé 12 ans à Victoriaville avant de revenir au bercail. «C’était un rêve de porter les couleurs du Rouge et Or, a mentionné l’étudiante en éducation au préscolaire et enseignement au primaire. Je n’ai jamais pensé me retrouver dans une autre université.»

Victime d’une luxation totale d’un genou en septembre 2016, le centre arrière Dante Djan a reçu le prix de l’équipe médicale. Il pourrait revenir au jeu à l’automne.