/world/usa
Navigation

Des policiers tentent de déverrouiller le téléphone d’un mort, avec son empreinte digitale, à ses funérailles...

Des policiers tentent de déverrouiller le téléphone d’un mort, avec son empreinte digitale, à ses funérailles...
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Deux détectives sont débarqués aux funérailles d’un homme, en Floride, afin de déverrouiller le téléphone du défunt avec son empreinte digitale.

Linus Phillip, 30 ans, s’est fait abattre le 23 mars dernier par un policier de la ville de Largo après qu’il ait tenté de fuir l’agent en question, selon ce que rapporte le Tampa Bay Times.

Le jour des obsèques, les agents se sont présentés et, devant les proches de la victime, ont pris la main de Phillip afin d’accéder aux données de son téléphone cellulaire, mais sans succès.

La fiancée du défunt, Victoria Armstrong, dit s’être fait «manquer de respect».

Même si tout cela semble inacceptable, plusieurs experts interrogés ont indiqué que cette pratique inhabituelle est légale.

En effet, les personnes décédées ne sont pas protégées par le quatrième amendement de la Constitution américaine.

Ce dernier protège les citoyens contre les perquisitions et les saisies non motivées.