/news/politics
Navigation

Une conférence de presse à 62 000 $ pour Philippe Couillard et Sébastien Proulx

Le lancement de la politique de la réussite éducative par le ministre Sébastien Proulx et le premier ministre Philippe Couillard a coûté cher aux contribuables québécois.
Photo Stevens LeBlanc Le lancement de la politique de la réussite éducative par le ministre Sébastien Proulx et le premier ministre Philippe Couillard a coûté cher aux contribuables québécois.

Coup d'oeil sur cet article

Les contribuables québécois ont payé 62 032 $ pour le lancement, le 21 juin 2017, de la politique de la réussite éducative par le ministre de l’Éducation Sébastien Proulx et le premier ministre Philippe Couillard, révèlent des informations obtenues par TVA Nouvelles.

Le coût des vidéos (34 665 $) et de la sonorisation (17 066 $) sont les deux éléments qui ont contribué à faire grimper la facture.

«Je pense que c’est le ministre qui contrôle les coûts. C’est lui qui est imputable, a dénoncé le député de la Coalition avenir Québec (CAQ), Jean-François Roberge. On se demande si on a un ministre de l’Éducation ou un vice-président marketing!»

Deux autres événements semblables sont dénoncés par la CAQ. Le lancement de la politique de l’activité physique, du sport et du loisir a coûté 28 496 $ alors que la facture du lancement de la Stratégie 0-8 ans s’est élevée à 34 788 $. Ces sommes ont été assumées, respectivement, par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur et le ministère de la Famille.

«Le ministre Proulx dilapide les fonds publics! C’est pharaonique. C’est de la démesure, a clamé le député Jean-François Roberge. En plus, ils mettent beaucoup d’argent pour des choses qu’ils ne livrent pas».

«Les formules pour les conférences de presse et les lancements doivent avoir assez d’envergure pour qu’elles attirent l’attention des médias qui relayent l’information auprès d’un grand nombre de personnes, a expliqué la porte-parole du ministère de l’Éducation, Esther Chouinard. Les acteurs présents lors de ces événements portent également les messages auprès de leurs réseaux respectifs.»

Selon le document obtenu par TVA Nouvelles, le coût moyen d’une conférence de presse au ministère de l’Éducation est de 262,84 $.

La répartition des coûts de la conférence de presse

  • Impression de dépliants et de documents de synthèse: 1175,00 $
  • Sonorisation (six téléviseurs de grand format / lutrin / Lumières Del / projecteurs + gobo / quatre portables / micros / tapis de recouvrement du gymnase / travail des techniciens): 17 066,04 $
  • Déplacement des élèves du Collège Beaubois: 2000,00 $
  • Capsule vidéo de présentation de la politique: 22 000,00 $
  • Vidéo de témoignages: 12 665,00 $
  • Photographe: 340,00 $
  • Bande sonore (son de cloche): 4,95 $
  • Matériel promotionnel (autocollants électrostatiques, impression tableau synoptique et Fome-Core): 6680,00 $
  • Achats divers pour l’aménagement de la salle: 100,59 $