/entertainment/stage
Navigation

Place aux femmes!

Coup d'oeil sur cet article

Le Théâtre du Rideau Vert, qui vient de dévoiler sa 70e saison théâtrale, a fait le pari de ne choisir que des femmes pour réaliser les mises en scène de toutes ses pièces. Du jamais vu ! Un choix certes audacieux, concède Denise Filiatrault, la directrice artistique du Théâtre du Rideau Vert, mais elle insiste pour préciser que ce sont des femmes qui ont le talent pour mener à bien ces projets.

Les fées ont soif

Photo courtoisie

On amorcera la saison avec une pièce de Denise Boucher, mise en scène par Sophie Clément mettant en vedette Bénédicte Décary, Caroline Lavigne et Pascale Montreuil.

Cette production qui avait fait scandale lorsqu’elle avait été présentée la première fois à Montréal en 1978 avait même été censurée pour offense à la Vierge Marie. Sophie Clément était de la distribution originale, 40 ans plus tôt. « Il faut que les jeunes générations connaissent cette pièce et qu’elles sachent qu’elle était controversée à l’époque », souligne Denise Filiatrault, directrice artistique au Théâtre du Rideau Vert.

► Dès le 25 septembre 2018

Art

Photo courtoisie

C’est le célèbre trio composé de Benoît Brière, Martin Drainville et Luc Guérin que l’on a l’habitude de voir au Théâtre du Vieux-Terrebonne durant la saison estivale qui montera pour la première fois sur les planches du Rideau Vert pour présenter la pièce Art, une comédie déjantée, traduite en 35 langues, de l’auteure française Yasmina Reza. « J’ai été charmée par l’idée d’avoir au Rideau Vert ces trois grands acteurs avec qui j’ai travaillé à plusieurs reprises », confie Denise Filiatrault. Les trois acteurs seront dirigés par Marie-France Lambert qui signera sa première mise en scène.

► Dès le 29 janvier 2019

Le Schpountz

Photo courtoisie

La saison sera clôturée par une adaptation d’Emmanuel Reichenbach (à qui l’on doit Intouchables) du scénario de Marcel Pagnol (Marius et Fanny), qui sera désormais campée au Québec. C’est Denise Filiatrault qui signera cette mise en scène. La tête d’affiche Rémi-Pierre Paquin sera entourée par neuf comédiens sur scène, où il sera question d’anecdotes du monde du cinéma tirées de diverses expériences réelles vécues par l’auteur.

► Dès le 7 mai 2019

L’éducation de Rita

Photo courtoisie

Au printemps prochain, ce sera au tour de Marie-Thérèse­­­ Fortin de signer la mise en scène de cette pièce créée en 1980. Benoît Gouin interprétera le professeur tandis qu’Émilie Bibeau campera la jeune femme qui souhaite laisser son métier dans la coiffure pour reprendre ses études.

► Dès le 19 mars 2019

2018 Revue et corrigée

Photo courtoisie

C’est Nathalie Lecompte qui sera cette année à la barre de la traditionnelle revue du temps des fêtes. « Elle a travaillé comme auteure sur plusieurs éditions de Revue et corrigée, fait remarquer Denise Filiatrault. Elle a le sens de la mise en scène. » S’ajoutera cette année Joëlle Lanctôt, qui a brillé dans la comédie musicale Mary Poppins en remplacement de Julie Ringuette qui est enceinte. « Joëlle a eu à auditionner pour gagner sa place, précise la directrice artistique. En plus de savoir jouer et chanter, elle doit pouvoir imiter. Elle est extraordinaire ! » La distribution sera complétée par les habitués de la revue, dont Suzanne Champagne, Marc St-Martin, Martin Héroux­­­ et Benoît Paquette.

► Dès le 27 novembre 2018